OM

OM : Radonjic, c’est Cristiano Ronaldo… sans cerveau

Depuis sa victoire contre Brest vendredi (2-1), l’Olympique de Marseille dispose de quatre points d’avance sur son premier poursuivant dans son fauteuil du dauphin du PSG en Ligue 1. En grande partie grâce à Nemanja Radonjić.

Il a pris son temps. Un an et demi et 32 matchs pour être précis. Mais en l’espace d’une semaine, l’international serbe a complètement renversé le public du Vélodrome. D’abord en ouvrant son compteur de buts à Toulouse le 24 novembre dernier (2-0), et surtout en offrant la victoire à son équipe face au Stade Brestois une minute après l’égalisation de Cardona. Avec cette deuxième réalisation en deux matchs, Radonjić a mis le feu à Marseille. Après avoir été moqué de tous les côtés à l’OM, le joueur de 23 ans est désormais comparé à… Cristiano Ronaldo. Et ce n’est pas Sébastien Volpe qui dira le contraire.

« On le vendrait 200 millions d’euros comme Mbappé »

« Radonjic est un super-sub quand il rentre, il est décisif et il apporte quelque chose à l’équipe. Je le laisserai donc dans ce registre de remplaçant. D’autant plus que ce joueur est une énigme. Son profil me fait penser à celui de Cristiano Ronaldo. Il a la capacité d’éliminer, il va à 2 000, mais il a zéro intelligence de jeu. C’est Bob L’éponge. Il a le ballon, il court, c’est Forrest Gump. Il élimine, il est fort. Techniquement, c’est un monstre ce type. S’il réfléchissait deux secondes, ce serait Cristiano Ronaldo ! Radonjic, il a les capacités physiques et techniques de CR7. Ce qu’il fait, c’est démentiel. Je comprends mieux pourquoi il a pu être recruté par la cellule de recrutement de l’OM. S’il lâcherait la balle au bon moment, ce serait un monstre. On le vendrait 200 millions d’euros comme Mbappé », a lâché le directeur du Phocéen, en pleine enflammade sur Radonjić, qui justifie enfin son transfert de 14 millions d’euros… À lui de confirmer cette semaine contre Angers puis Bordeaux, deux concurrents pour le podium en L1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer