Daniel RioloOMRadioRMC

OM : Riolo règle vite fait bien fait cette polémique après Nice-Marseille

Au terme d’un match engagé et équilibré, l’Olympique de Marseille est venu à bout de l’OGC Nice, mercredi soir en clôture de la 3e journée de L1 (1-2).

Une rencontre durant laquelle deux penaltys ont été sifflés, un de chaque côté. Si la faute de Pelmard sur Valère Germain en fin de match ne souffre d’aucune contestation, celle de Jordan Amavi sur Ganago est plus discutable. Sifflée en direct par Clément Turpin, cette faute n’a pas été contestée par l’arbitrage vidéo bien que du côté des joueurs et des fans de l’OM, on estime que le latéral gauche français ne touche quasiment pas l’attaquant azuréen. Néanmoins selon Daniel Riolo, il n’y a absolument aucun débat à avoir puisque pour lui, la faute est indiscutable.

Faute ou pas d’Amavi ? Riolo règle le débat

« Penalty ou pas pour Nice ? Il n’y a même pas débat, il y a contact, comment contester cette faute de Jordan Amavi ? » a indiqué Daniel Riolo, lequel a mis fin à cette polémique naissante avant de s’exprimer sur le match dans sa globalité. « Pour Marseille, c’est un match qui tourne bien. Benedetto, son ouverture pour Bouna Sarr est belle, le ballon lui revient et il tente la reprise avec un vrai geste de buteur. Le scénario est favorable à l’OM, tant mieux pour eux car c’est important pour la confiance et les points. Mais il ne faut surtout pas croire que Marseille a gagné car ils étaient supérieurs à Nice, car ce n’était pas le cas. Ils doivent continuer à bosser pour progresser, pour s’améliorer ». Prochain rendez-vous pour Marseille : dès dimanche au Stade Vélodrome avec la réception de l’AS Saint-Etienne à 21H.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page