Le ParisienOM

OM : Rudi Garcia reçoit un précieux conseil pour gérer Balotelli

Ce dimanche soir, le « Balotellico » entre l’Olympique de Marseille et l’OGC Nice se déroulera devant un Stade Vélodrome en ébullition.

En première partie de saison, Mario Balotelli était un Aiglon. Désormais, et ce depuis son arrivée pendant le mercato de janvier, l’attaquant italien est un vrai Marseillais. Grâce à sa bonne intégration dans l’effectif olympien, au sein duquel il voulait déjà venir l’été dernier, Super Mario a relancé tout un club. Avec ses quatre buts en six matchs, l’avant-centre de 28 ans a remis l’OM aux portes du podium. En cas de victoire face à Nice, Marseille pourrait même revenir à trois points de l’OL, tenu en échec à Strasbourg samedi. Une chance sur laquelle Balotelli veut sauter. Mais attention à ne pas se griller les ailes, sachant qu’avec lui, c’est soit bon soit mauvais, comme l’explique Alexandre Dellal.

Balo « a aussi un côté gros nounours »

« L’enfance difficile de Balotelli en Italie ? C’est de là qu’il a cultivé ce côté seul contre tous. Il s’est créé un personnage, mais il a aussi un côté gros nounours. Il n’est jamais vraiment apaisé dans sa vie. Il a besoin de se sentir entouré, d’amour et d’écoute. Il est dur à apprivoiser car il ne faut pas être non plus trop docile avec lui parce que sinon, t’es mort », avoue, dans Le Parisien, l’ancien adjoint de Lucien Favre à Nice, qui donne donc la clé à Rudi Garcia afin de gérer au mieux les prochains états d’âme de la star Balotelli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page