OM

OM : Saliba écarté à Arsenal, Bacary Sagna valide

Recruté pour près de 30 millions d’euros en 2019, William Saliba n’a pas encore eu sa chance à Arsenal. Le défenseur central n’avait pas les faveurs du manager Mikel Arteta qui l’a laissé partir en prêt à trois reprises, dont le dernier à l’Olympique de Marseille cette saison. Une gestion approuvée par le Français Bacary Sagna.

Arsenal ne s’était pas trompé sur le potentiel de William Saliba. A l’époque où il évoluait encore à l’AS Saint-Etienne, le défenseur central avait tapé dans l’oeil des Gunners. Deux ans et demi plus tard, le Français n’a pourtant disputé aucun match officiel avec le club londonien. Le manager Mikel Arteta ne l’estimait pas au niveau, du moins jusqu’à son troisième prêt cette saison durant lequel William Saliba a franchi un cap à l’Olympique de Marseille. Pour Bacary Sagna, c’est bien la preuve que la gestion du coach espagnol était la bonne.

« J’ai regardé William Saliba cette saison et ses performances avec l’Olympique de Marseille sont très bonnes. C’est l’un des joueurs-clés en défense, il est très calme avec le ballon, il peut jouer de derrière, il est très puissant et bon dans les duels, a encensé l’ancien Gunner contacté par Genting Casino. Je pense qu’il avait juste besoin de temps pour jouer. Et Mikel Arteta l’a compris. Ce n’est pas parce qu’il ne l’apprécie pas. Mais je pense qu’à 18 ou 19 ans, vous avez besoin de jouer, d’être impliqué à chaque week-end. »

« Ce n’est pas un joueur qu’il faut laisser sur le banc, ou qui acceptera de ne pas être intégré. Quand vous êtes à Arsenal, vous devez aller quelque part pour jouer et progresser. C’est comme ça. Je suis impatient de le voir revenir. Il a sûrement progressé en France, mais la Premier League c’est autre chose. Je pense qu’il a les capacités pour réussir, j’ai hâte qu’il revienne », a confié Bacary Sagna, certain que William Saliba ne restera pas à Marseille étant donné que son prêt ne contient pas d’option d’achat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page