OM

OM : Sébastien Volpe milite pour la solution De la Fuente

Après un début de saison encourageant, Konrad de la Fuente a connu une nette baisse de régime à l’Olympique de Marseille. L’ailier arrivé l’été dernier a donc perdu sa place de titulaire. Mais pour le journaliste Sébastien Volpe, l’international américain peut devenir la solution tant attendue au Vélodrome.

Totalement compatible avec la philosophie de l’entraîneur Jorge Sampaoli, Konrad de la Fuente semblait parti pour s’installer dans le onze de l’Olympique de Marseille. Ses performances pendant la préparation estivale puis en tout début de saison avaient logiquement séduit le coach argentin. Mais assez rapidement, ses qualités de percussion ont été masquées par ses mauvais choix et son manque de précision dans le dernier geste.

L’ailier arrivé en provenance du FC Barcelone a donc perdu sa place de titulaire, et terminé la phase aller avec seulement deux passes décisives et aucun but en Ligue 1. Pourtant, le journaliste Sébastien Volpe, lassé de voir les Marseillais se heurter à des blocs défensifs au Vélodrome, estime que l’international américain pourrait être la solution. « Si l’Olympique de Marseille doit prêter Konrad de la Fuente cet hiver ? Moi, c’est le type de joueur pour lequel je ne comprends pas pourquoi il ne joue pas systématiquement au Stade Vélodrome, contre des défenses regroupées », s’est étonné le spécialiste du média Le Phocéen.

« Parce que c’est par sa folie… Même s’il m’exaspère par moments, alors que je l’adore vraiment. Mais sur la dernière passe, il fait des trucs incroyables et puis d’un coup il centre au troisième poteau, il centre derrière les cages, il passe en retrait mais ce n’était pas ce qu’il fallait faire… Donc tu te dis : “Mais pourquoi tu as fait un truc de fou pour te manquer sur la dernière passe ?” Mais enfin, ce type doit jouer tout le temps, a conseillé le journaliste. On n’arrive pas à créer des brèches, on l’a vu sur les derniers matchs. Mettons-le systématiquement. » A la mi-saison, Konrad de la Fuente ne compte que neuf titularisations en Ligue 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page