OMPresse

OM : Six mois pour ça, Jocelyn Angloma finit par applaudir Garcia

L’Olympique de Marseille jouera gros face à Saint-Etienne ce dimanche soir. Une bonne performance permettrait de confirmer le redressement effectué ces dernières semaines, avec enfin une série positive et l’espoir de retrouver les places européennes rapidement. Dans cette bonne passe, la stabilité en défense centrale a été déterminante, puisque Rudi Garcia a décidé d’arrêter de tout changer à chaque match, pour faire confiance à deux joueurs et les installer. Pas trop tôt selon Jocelyn Angloma, l’ancien défenseur du club provençal.  

15 charnières différentes cette saison !

« L’OM changeait beaucoup trop souvent de défense centrale, il n’y avait pas assez de stabilité, on voyait que Rudi cherchait, cherchait mais je ne comprenais pas… La priorité pour un entraîneur, c’est de trouver une assise défensive dans l’axe, là, quinze charnières différentes, c’est énorme ! Même si elle perd, il faut laisser ta paire de centraux au match suivant, pour qu’elle s’enracine. Sans enchaîner, les joueurs relancés au compte-gouttes n’ont pas la vitesse qu’il faut, les repères qu’il faut. Le coach a pris une décision forte il y a trois semaines, une certaine clarté se dégage, les autres (Rami, Rolando) devront se battre pour retrouver une place », a livré l’ex-latéral des années 1990 dans les colonnes de L’Equipe. Au cas où le message n’était pas forcément passé sur le terrain, Adil Rami et Rolando se voient rappeler que la suite de la saison pourrait se passer sur le banc de touche pour eux.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page