OM

OM : Thauvin vendu pendant ce mercato ? Il lance l’idée

Tous les suiveurs de l’Olympique de Marseille le savent, le club phocéen va devoir faire une énorme cure d’austérité d’ici à l’inter-saison prochaine pour rentrer dans les clous du fair-play financier.

Sans ça, l’OM pourrait bien vivre une grosse désillusion. Celle de se qualifier en Ligue des Champions pour la première fois depuis 2013… pour rien, si jamais l’UEFA venait à lui proclamer la sanction ultime. Marseille n’en est pas encore là. L’équipe d’André Villas-Boas doit encore sécuriser son podium en Ligue 1. Mais quoi qu’il en soit, la formation olympienne devra forcément vendre certains de ses éléments importants pour éponger son déficit des dernières années. Mais qui et quand ? Si un joueur comme Morgan Sanson est courtisé sur le marché anglais, Florian Thauvin reste la grosse valeur marchande de l’OM, malgré sa blessure à la cheville. En fin de contrat en 2021, le champion du monde pourrait d’ailleurs être le sacrifié dès cet hiver, selon les pensées de Jean-Charles De Bono.

« Je ne dis pas qu’il faut vendre Thauvin »

« Quel joueur bankable vendre sans se saborder ? Il n’y en a qu’un seul. Si tu ne veux pas diminuer le niveau de ton équipe et que tu veux faire de l’argent en même temps, le joueur à vendre, c’est Thauvin. Il n’a pas joué, il est champion du monde, il a été meilleur buteur de l’OM pendant deux saisons. L’OM est deuxième sans lui. Il a un bon salaire. Il pourrait rapporter de l’argent au club sans perte sportive puisqu’il n’a pas joué. Il faut que Paul Aldridge s’occupe de le vendre en Premier League. Il est blessé, mais ça fait rien. Il a quand même une côte assez importante sur le marché des transferts. Après, c’est le problème des dirigeants… Je ne dis pas qu’il faut vendre Thauvin, mais si ça devient une obligation, je ferais ça. Si non, je pense que Thauvin va apporter un plus à l’OM quand il va revenir », a lancé le consultant de Football Club de Marseille, qui pense que Flotov est encore estimé autour des 40 millions d’euros en cette année d’Euro.

Bouton retour en haut de la page
Fermer