La Chaîne L'EquipeOM

OM : Zubizarreta en patron, Grégory Schneider valide

Suite à une saison plus que galère, l’Olympique de Marseille est en train de faire sa révolution en coulisses.

Exit Rudi Garcia, qui était la figure de proue de la première version du Champions Project. Place à Andoni Zubizarreta ! En poste depuis 2016, le directeur sportif était surtout resté dans l’ombre de l’entraîneur français. Mais désormais, et alors que Garcia a été mis dehors, c’est l’Espagnol qui se retrouve enfin dans la lumière. Il va d’abord choisir le nouveau coach de l’OM, qui sera donc André Villas-Boas. Autant dire que l’ancien dirigeant du Barça aura aussi les cartes en main en vue du mercato et de la refonte de l’effectif. De quoi rassurer Grégory Schneider.

Zubizarreta l’homme fort ? Logique

« Dans le bateau, il n’y a plus qu’une personne qui connaît le foot : c’est Zubizarreta. Eyraud, c’est gentil… Le seul type à la direction qui connaît le ballon, les réseaux, les agents, c’est Zubi. Comment pourrait-il ne pas être l’homme fort ? Avant, ils étaient deux sur un gâteau. Alors Garcia mangeait 90 %. Maintenant, tout le gâteau est pour lui. Là, Eyraud, il veut nettoyer et remettre un projet en place. Je serais très étonné de le voir à la tête de Marseille pendant des années encore. Il doit faire le sale boulot. Il faut sortir les mecs qui coûtent une blinde… C’est le travail du président », a prévenu, dans L’Equipe du Soir, le journaliste, qui pense donc que l’OM va enfin aller de l’avant avec une direction bien définie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page