La Chaîne L'EquipeOM

OM : Zubizarreta est plus que bidon, Gilles Favard se lâche

Suite à sa défaite inaugurale contre Reims au Vélodrome (0-2), l’Olympique de Marseille voulait lancer sa saison à Nantes samedi.

Raté, puisque le club phocéen n’a ramené qu’un seul petit point de La Beaujoire (0-0). Un match nul et vierge heureux pour l’OM, sachant que Mandanda a sauvé les siens à six reprises en deuxième période. Lors de cette deuxième journée de Ligue 1, Marseille n’a pas forcément pu compter sur l’apport de ses deux recrues. Titularisés pour la première fois par André Villas-Boas, Álvaro González, prêté par Villarreal, et Darío Benedetto, arrivé en provenance de Boca Juniors contre 14 ME, n’ont pas marqué les esprits. Ou plutôt en mal, puisque l’attaquant argentin a notamment raté le penalty de la victoire en première période (31e). Des performances suffisantes pour dire que l’OM a encore loupé son recrutement estival, comme le pense Gilles Favard.

« Je me demande à quoi sert Zubizarreta »

« Benedetto et González ? Je ne vais pas leur taper dessus. Ce sont des nouveaux. Mais si c’est pour prendre des joueurs comme Alvaro, je mets un coup de pompe dans une bouteille de gaz, et il y a une douzaine de joueurs qui tombent en Ligue 1. Et l’attaquant qu’ils ont pris… Il n’y a pas d’attaquant en France, je veux bien l’entendre. Mais je n’ai pas l’impression qu’ils ont trouvé le fil à couper le beurre. Ces recrues, c’est à mourir. C’est incompréhensible. Je me demande à quoi sert Zubizarreta. Je lui avais laissé du crédit pour ce mercato, où je pensais qu’il allait avoir des idées novatrices, avec des prêts…etc. Mais il est à la rue complet. C’est un dormeur le mec », a balancé, sur L’Équipe Mercato, le journaliste, qui n’espère donc rien plus rien de bon de la part du directeur sportif espagnol en cette fin de marché des transferts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page