OMRMCWTF

WTF : Quand le président de l’OM était un vrai charlatan

Avant Darío Benedetto, Bafétimbi Gomis était le dernier buteur ayant fait l’unanimité au sein de l’Olympique de Marseille.

Il faut dire que durant son unique saison sous le maillot phocéen, en 2016-2017, l’attaquant français a fait trembler les filets adverses. Auteur de 21 buts en 34 matchs toutes compétitions confondues, l’ancien de l’OL et de l’ASSE avait rapporté de précieux points à un OM alors en transition. S’il garde bien entendu de bons souvenirs de son passage à Marseille, son club de coeur, Gomis n’est pas prêt d’oublier ses premiers pas à la Commanderie le jour de la signature de son prêt en provenance de Swansea.

Ciccolunghi ne connaissait pas Gomis

« J’arrive dans le bureau de la Commanderie, il y a le président chargé de la transition en attendant que le club soit vendu. Il arrive et il salue mon agent en pensant que c’était le joueur et lui dit : ‘Alors ça va ? C’est toi qui va nous marquer des buts ?’. Et il lui répond en me pointant du doigt : ‘Non, c’est lui l’attaquant !’ », a raconté l’actuel avant-centre d’Al-Hilal sur RMC Sport. Une anecdote comique ou plutôt tragique pour Giovanni Ciccolunghi. Pour rappel, à la fin de l’ère Louis-Dreyfus, l’homme d’affaires italo-suisse avait dirigé l’OM pendant quelques mois, avant le rachat de Frank McCourt et la nomination de Jacques-Henri Eyraud.

Bouton retour en haut de la page
Fermer