Pierre Ménès

ASSE : Ruffier traité comme un chien, Pierre Ménès a la rage

L’AS Saint-Etienne devrait se débarrasser dans les prochaines heures de Stéphane Ruffier. Le gardien international français n’est plus en odeur de sainteté dans le Forez.

Les histoires d’amour finissent mal en général, c’est ce qui est une nouvelle fois en train de se prouver entre Stéphane Ruffier et l’AS Saint-Etienne. L’international français est en froid depuis quelques semaines avec Claude Puel, qui lui reproche son attitude et qui ne compte plus sur lui du tout. Une mise a pied est notamment évoquée par la presse, même si le club dément pour le moment. Conscient de toute ce qu’a apporté Stéphane Ruffier aux Verts, Pierre Ménès est dégoûté par cette situation devenue gênante.

“Quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage”

Sur son compte Twitter, le journaliste a poussé un coupe de gueule. “Aucune procédure encore engagée, ça veut dire la même chose. Quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage. Ruffier a tellement apporté aux Verts qu’un peu de classe et de reconnaissance auraient été les bienvenues. Triste attitude”, a indiqué Pierre Ménès, qui aurait aimé plus de reconnaissance de la part de la direction de l’AS Saint-Etienne. Toujours est-il que le départ de l’ancien Monégasque laissera un vide chez les Verts et que le club serait bien inspiré de lui trouver un remplaçant à sa hauteur. Réponse dans les prochaines semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer