Pierre Ménès

C1-C3 : PSG, OM, Lille… Le bilan de Pierre Ménès fait mal

Les phases de groupes des compétitions européennes terminées, c’est le moment de faire le bilan des clubs français. Et sans surprise, l’analyse de Pierre Ménès est particulièrement négative.

Jusqu’au coup, les phases aller des clubs français en coupe d’Europe ont été un fiasco. Hormis les qualifications du Paris Saint-Germain et de Lille, respectivement en huitièmes de finale de la Ligue des Champions et en seizièmes de finale de l’Europa League, les trois autres représentants que sont l’Olympique de Marseille, le Stade Rennais et l’OGC Nice ont fini derniers de leur groupe. Autant dire que Pierre Ménès ne les a pas épargnés dans son bilan.

« De toute façon, le mot “déception” est sans doute ce qui qualifie le mieux les performances des clubs français depuis le début de la saison européenne, a commenté le journaliste de Canal+ sur son blog. Marseille, Rennes et Nice qui partagent le fait de gloire d’avoir terminé à la dernière place de leur groupe derrière des formations comme Olympiakos, Krasnodar et Beer-Sheva, ont été en-dessous de tout, Paris s’est fait peur et Lille a alterné le très bon et le moyen. »

Fini l’argument du budget

« Le bilan est donc morose et souligne une fois de plus notre incapacité chronique à performer sur la scène européenne, même devant des équipes censées être à notre portée, a-t-il souligné. Il faudra un jour en tirer les conséquences et arrêter de brandir l’argument du budget, qui ne tient plus. D’ici là, on va attendre le tirage au sort lundi pour savoir qui vont affronter nos deux rescapés au printemps… » Contrairement au LOSC, le PSG a fini leader de son groupe. Mais les deux équipes ont des chances d’affronter du lourd au tour suivant.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page