Pierre Ménès

Canal+ : Le hashtag #PierreMenesOut grimpe, Ménès dans la sauce

Dimanche, avant le choc de la Ligue 1 entre l’OL et le PSG, Canal+ a diffusé un documentaire choc sur le traitement de certaines femmes dans les médias TV…

En partance pour M6, Marie Portolano voulait marquer les esprits pour son dernier reportage sur Canal+. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle a réussi son coup avec le documentaire « Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste ». Dans ce reportage d’une heure, de nombreuses journalistes connues, comme Margot Dumont (beIN), Charlotte Namura (ex-TF1) ou Estelle Denis (La Chaîne L’Equipe), ont évoqué les problèmes rencontrés par les femmes au sein des rédactions parisiennes. Si de nombreux tabous sont tombés, comme ceux des violences sexuelles, la direction de la chaîne cryptée a quand même coupé une partie du montage. Histoire de protéger Pierre Ménès. C’est en tout cas la révélation faite par Les Jours.

Pierre Ménès en danger ?

Selon le média, le journaliste aurait été protégé par C+, car ce documentaire racontait son mauvais comportement avec certaines de ses collègues, comme avec Marie Portolano. Pour prendre un exemple, en 2016, après un Canal Football Club, Ménès aurait soulevé la jupe de l’ancienne présentatrice du Canal Sports Club, qui se serait alors retrouvé en string devant tout le public présent en plateau… Depuis cette annonce, les réseaux sociaux s’acharnent sur Ménès, qui voit ressortir des pastilles TV dans lesquelles il n’avait pas respecté certaines femmes… Et ces dernières heures, les internautes en viennent même à réclamer le départ de Pierre Ménès de Canal+. Vu que le hashtag « #PierreMenesOut » a été utilisé par des milliers de personnes sur Twitter depuis dimanche soir. Autant dire que l’avenir de Ménès est en danger, même si Vincent Bolloré et Maxime Saada couvrent un peu leur star, suivie par plusieurs millions de personnes sur les réseaux sociaux…

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page