Pierre Ménès

Canal+ : Pierre Ménès n’a pas signé pour Sébastien Thoen, il s’explique

Alors que Sébastien Thoen a été évincé de Canal+ pour s’être moqué d’une émission de Pascal Praud, la rédaction de Canal+ se mobilise pour faire revenir l’humoriste.

La semaine dernière, la chaîne cryptée avait décidé d’arrêter sa collaboration avec Sébastien Thoen. Tout cela à cause de sa participation à un sketch de Winamax, dans lequel il s’est moqué de l’émission « L’heure des pros », diffusée sur CNews, la chaîne d’infos du Groupe Canal+. Pour avoir joué un mauvais tour à Pascal Praud, le chroniqueur du Canal Sports Club et le présentateur du Journal du Hard a donc été mis à la porte. Ce qui n’a pas plu à la rédaction de C+. Par conséquent, 150 salariés de la Quatre ont adressé un communiqué à leur direction, via la Société Des Journalistes. « Sollicitée par des membres de la rédaction, la direction assume cette décision. Nous, collaborateurs du service des sports de Canal +, et/ou journalistes des rédactions Canal +, nous indignons contre cette éviction. Les signataires de ce communiqué sont attachés à la liberté d’expression, de caricature et de parodie, pour tous les collaborateurs du groupe, dans le respect des limites fixées par la loi. Nous revendiquons le droit d’exercer nos métiers sans craindre d’être licencié, écarté, inquiété si ce que nous disons, écrivons, déplaît à notre direction », peut-on lire dans ce courrier.

« Je n’ai pas reçu la pétition, je m’en suis plaint à la SDJ »

Une lettre signée par des cadres du service des sports, comme Marie Portolano, Habib Beye, Olivier Tallaron ou Sidney Govou. Mais aucune trace de Pierre Ménès… Ce qui a eu le don d’animer les réseaux sociaux ces dernières heures. Mais selon le journaliste de Canal+, il n’est pas en faute dans cette affaire puisqu’il n’a tout simplement pas reçu la pétition. « Bon ça commence à me saouler. Je n’ai pas signé la pétition parce que personne n’a daigné me l’envoyer. Donc vos reproches… Là, j’ai rien choisi. Je n’ai pas reçu la pétition, je m’en suis plaint à la SDJ. J’aurais trouvé agréable de la recevoir. Du coup, j’en reçois plein la gueule de ne pas l’avoir signé… Merci vraiment ! Si j’aurais signé ? Sûrement », a expliqué, sur Twitter, Ménès, qui n’aurait pas hésité à défendre Sébastien Thoen s’il en avait eu l’occasion…

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page