Pierre Ménès

EdF : Laborde chez les Bleus ? Pierre Ménès dit non

Suite à un énorme début de saison sous les maillots de Montpellier puis de Rennes, Gaëtan Laborde peut devenir un sérieux postulant à l’équipe de France lors des semaines à venir.

L’été dernier, Gaëtan Laborde a changé de crémerie. Après avoir marqué les esprits au MHSC, l’attaquant de 27 ans a effectivement été transféré au SRFC contre un chèque de 15 millions d’euros. Un montant loin d’être surévalué par rapport à son potentiel. Surtout que depuis son arrivée en Bretagne, il est pratiquement décisif à tous les matchs (six sur huit). Auteur de sept buts depuis le début de la saison en championnat, Laborde est actuellement le meilleur buteur de la Ligue 1, devant Mbappé, Gouiri ou Payet. Compte tenu de son expérience et de sa montée en puissance dans un club européen, vu que Rennes joue l’Europa Conférence League, il n’est pas fou d’évoquer son nom pour l’équipe de France. Mais selon Pierre Ménès, Didier Deschamps ne prendra jamais Laborde. Tout simplement parce que le buteur a beaucoup trop de concurrence.

« Ça me parait compliqué pour Laborde d’intégrer le groupe France »

« C’est un petit peu le problème de la France, où dès qu’un joueur brille un peu pendant quelques matchs, on réclame sa place ou sa chance en équipe de France. Encore Jonathan Clauss, je peux encore comprendre, car il est dans un poste où Pavard est en grande difficulté, Dubois qui est Dubois… Donc pourquoi pas l’essayer effectivement. Maintenant Laborde, il y a quand même du monde, quand tu vois qu’un joueur comme Ben Yedder ne joue jamais en équipe de France et que Giroud reste à Milan, ça me parait compliqué pour Laborde d’intégrer le groupe France, mais maintenant ça n’ôte rien au début de saison magnifique qu’il fait avec le Stade Rennais. Et en plus, je pense que c’est vraiment LE joueur qu’il manquait à Rennes. Et on voit que depuis qu’il est là, les résultats du club breton sont bien meilleurs », a lâché le rédacteur de Pierrot le foot, qui sait que la France va partir avec le duo Benzema – Mbappé pour la Coupe du Monde 2022. Et derrière, les autres attaquants ne vont ramasser que les miettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page