Pierre Ménès

EdF : Les Bleus peuvent mieux faire, Pierre Ménès réclame du jeu

Même si l’équipe de France a réussi sa rentrée face à la Suède en Ligue des Nations le week-end dernier (1-0), le jeu déployé par les Bleus n’a pas plu à tout le monde.

Oui, le groupe France se retrouve après une séparation de dix mois. Oui, les 23 sélectionnés sont tous dans une forme différente, entre ceux qui avaient disputé la Ligue des Champions, ceux qui avaient repris le championnat, et ceux qui n’avaient plus joué depuis plusieurs semaines. Toutes ces excuses sont valables. Mais malgré tout, le public tricolore est en droit d’attendre mieux que le spectacle proposé par les Bleus samedi en Suède. Pour Pierre Ménès, l’équipe de Didier Deschamps doit faire bien mieux en termes de jeu, dans son nouveau 3-5-2 ou dans son ancien 4-2-3-1, ne serait-ce que pour assumer son statut de championne du monde en vue de l’Euro 2021.

« On a aussi envie de la voir briller dans le jeu »

« L’équipe de France de Deschamps a gagné et on s’est emmerdé à la regarder jouer. Voilà le constat – habituel avec cette équipe – qu’on peut dresser après cette courte victoire en Suède. Le problème, c’est que cette équipe de France a été construite autour de Griezmann. Et en ce moment, Griezmann n’a ni aura, ni bonne passe ni efficacité, à l’image de ce péno expédié au-dessus du but. Par conséquent, le jeu offensif des Bleus ne repose, en gros, que sur les accélérations de Mbappé. Cette fois, il a réussi à en placer une, avec un contre favorable et à la convertir. Mais c’est trop peu. Que Deschamps essaie d’autres systèmes de jeu, très bien. On ne va pas reprocher au sélectionneur d’évoluer tactiquement et de développer des alternatives pour élargir la palette des Bleus. Je reste toujours persuadé qu’avec le matériel offensif dont dispose le sélectionneur, il y a moyen de faire beaucoup mieux. À défaut de donner une véritable identité de jeu à cette équipe, Deschamps pourrait aussi essayer d’autres attelages offensifs. J’aurais par exemple aimé voir Mbappé évoluer avec Martial, au lieu que l’un remplace l’autre. Cette équipe est solide, sérieuse et appliquée, on le sait depuis des lustres. Mais on a aussi envie de la voir briller dans le jeu », a écrit le journaliste de Canal+, qui espère voir du mieux mardi soir au Stade de France contre la Croatie dans un remake de la finale de la Coupe du Monde 2018.

Bouton retour en haut de la page