Equipe de FrancePierre Ménès

EdF : Pierre Ménès pousse un coup de gueule à cause d’Andorre-France

La France a facilement battu Andorre (0-4) mardi soir. Mais si Pierre Ménès n’a pas trop souhaité s’attarder sur le scénario d’un match il est vrai facile pour les Champions du monde, le consultant de Canal+ n’a pas hésité à s’en prendre à l’UEFA de manière frontale. Objet du mécontentement de Pierre Ménès, le terrain où se jouait ce match de qualification pour l’Euro 2020.

Car pour Pierre Ménès, il est inadmissible qu’en 2019 les joueurs de l’équipe de France soient obligés de jouer sur un terrain synthétique, qui plus est en piteux état. « Une fois n’est pas coutume, je vais attaquer ce post avec un coup de gueule : comment l’UEFA peut-elle autoriser la tenue d’un match international sur une pelouse synthétique (alors que, par exemple, c’est interdit en Ligue 1) ? C’est déjà pénible de jouer contre des nations qui n’ont aucune qualité et ne font que défendre pendant 90 minutes, alors si en plus les joueurs doivent risquer de se blesser avant de partir en vacances, le 11 juin, ce n’est pas possible. Ce n’est vraiment pas professionnel de la part de l’UEFA. Je rappelle que le Andorre-France de 1999 quand Leboeuf avait donné une courte victoire aux Bleus sur penalty s’était joué au stade olympique de Montjuic à Barcelone. Pourquoi doit-on désormais aller jouer sur ce terrain synthétique tout pété ? Je ne comprends pas », s’interroge Pierre Ménès. L’UEFA doit avoir la réponse, mais à priori la gardera pour elle.

Bouton retour en haut de la page
Fermer