Pierre Ménès

FCN : Pierre Ménès promet une bonne saison à Nantes

En venant à bout du Clermont Foot (2-1), samedi lors de la 11e journée de Ligue 1, le FC Nantes s’est provisoirement offert une place dans le Top 5 du championnat de France.

Après un début de saison compliqué, avec trois défaites lors des cinq premiers matchs, le FCN a retrouvé des couleurs. Victorieux à quatre reprises sur les six dernières journées de L1, l’équipe d’Antoine Kombouaré est invaincue en octobre. Solide vainqueur de Clermont samedi à La Beaujoire, le club jaune et vert se retrouve donc provisoirement cinquième du championnat, avec 17 points. À une seule unité de la deuxième place, Nantes peut clairement viser la première partie de tableau cette saison. Voire mieux, même s’il faut quand même rester prudent avec une équipe qui a sauvé sa peau en L1 en barrages en fin de saison dernière. Quoi qu’il en soit, le FCN est sur le bon chemin, d’après les dires de Pierre Ménès.

« Les Canaris sont nettement plus consistants défensivement et plus inspirés offensivement »

« La journée a commencé avec la victoire de Nantes face à une décevante équipe de Clermont, qu’on a eu du mal à reconnaître tant les Auvergnats, contrairement à leurs habitudes, se sont montrés inoffensifs. Il faut dire que cette saison, les Canaris sont nettement plus consistants défensivement et plus inspirés offensivement avec des joueurs comme Simon, Kolo Muani et Blas qui ont pris une nouvelle dimension. La partie avait d’ailleurs parfaitement débuté pour les joueurs de Kombouaré, qui se sont retrouvés à onze contre dix après l’expulsion de Gastien à la demi-heure de jeu pour un geste d’humeur sur Girotto et ont ouvert le score dans la foulée par le même Girotto, qui a prolongé au premier poteau le coup-franc de Corchia. Corchia qui dans la minute suivante s’est fendu d’un tacle les deux pieds décollés sur Nsimba qui a lui a valu un rouge direct, après l’intervention de la VAR. Les Clermontois ont profité de ce retour en égalité numérique pour égaliser juste après le repos avec un joli numéro de Bayo qui a enchaîné contrôle, crochet sur Fabio et tir du droit sous la barre. Mais cette année, chaque fois que Nantes a ouvert le score, Nantes l’a emporté. Et c’est Blas, à la suite d’un une-deux avec Kolo Muani, qui a offert à son équipe sa 5e victoire de la saison. Une victoire synonyme de Top 5 provisoire pour des Nantais qui pourraient vivre une saison moins stressante que la précédente », a lâché, sur son site, l’ancien journaliste de Canal+, qui sait que Nantes va passer plusieurs tests dans les semaines à venir, contre le PSG, Lille ou l’OM.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page