Pierre Ménès

Foot : Pierre Ménès ne croit pas à la Superligue européenne

De retour sur le devant de la scène ces dernières semaines, le projet de Superligue européenne ne convainc pas tout le monde.

En décembre dernier, Florentino Pérez avait relancé le débat autour d’une Superligue européenne lancée par la FIFA, au détriment de la Ligue des Champions. Sachant que les clubs traversent des moments difficiles à cause de la crise du Covid-19, certains présidents influents poussent pour que ce projet voit le jour avant 2024. Si les vingt clubs concernés, dont le Paris Saint-Germain en France, rêvent de ce nouveau format de championnat avec des play-offs, c’est avant tout pour la nouvelle manne financière que cette Superligue pourrait apporter. Mais alors que certains suiveurs du foot européen craignent le pire pour les championnats nationaux, Pierre Ménès, lui, estime que cette Superligue ne fera pas fureur.

« Je ne suis pas convaincu par tout ça »

« La Superligue européenne, je n’y crois pas vraiment… En France, on se fout un peu de tout, de la Coupe de la Ligue, de la Coupe de France, le championnat pareil. Une Superligue européenne pourrait susciter de l’intérêt pour les clubs français. Mais quand tu vois la joie des gens de Liverpool d’avoir été champion d’Angleterre 37 ans après, quand tu vois la guerre entre le Barça et le Real pour la suprématie nationale en Espagne, quand tu vois l’intérêt des clubs italiens pour le Calcio, des Allemands pour la Bundesliga… J’ai peur que les clubs ne soient pas passionnés par le fait de laisser tomber les championnats pour jouer un championnat européen où les derniers seront là pour faire des matchs amicaux et les premiers qui se battront pour la victoire. Je ne suis pas convaincu par tout ça, mais j’espère me tromper », a lâché le journaliste de Canal+, qui pense que le trop-plein de compétitions pourrait nuire au football dans le futur.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page