Pierre Ménès

L1 : Fin de l’arnaque contre le foot français, Pierre Ménès peut souffler

C’est la polémique de ce week-end, né d’un reportage de France 2 sur les spectacles en plein air du Parc du Puy-du-Fou, et qui regroupent plus de 12.000 personnes.

Si les organisateurs assurent que tout le monde porte bien un masque, ce qui n’était pas toujours le cas sur les images montrées, et que tout est fait dans les règles prévues par le gouvernement, la pilule a du mal à passer à l’heure où les clubs de football ne peuvent pas réunir plus de 5000 personnes même dans un stade de 80.000 places. Dans le Parc de Vendée, les organisateurs avaient simplement mis des Plexiglas pour couper la fameuse Cinéscénie en trois tribunes de 4.000 places, et permettre ainsi à plus de 10.000 spectateurs d’assister au show. Une astuce qui a fait hurler de nombreux téléspectateurs et a scotché tous les suiveurs du football, à commencer par Pierre Ménès. 

« Et nos clubs continuent à avoir le pantalon sur les chevilles et à dire amen à tout », a déploré le consultant de Canal+, qui aurait aimé que les dirigeants du football français trouvent des solutions pour contourner ces restrictions. La polémique est en tout cas rapidement retombée, le Puy-du-Fou ayant annoncé qu’il redescendait la jauge de la totalité de ses tribunes à 5000 spectateurs, histoire de respecter la norme en vigueur. Reste à savoir si une décision similaire aurait été prise sans le reportage sur France 2 dévoilé ce week-end… On n’ose en tout cas imaginer ce que le football français aurait pris comme remontrance s’il avait tenté de réunir 15 ou 20.000 personnes au Stade de France ce samedi sans prévenir les autorités…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer