Ligue 1Pierre Ménès

L1 : Les préfets tuent le foot, Pierre Ménès va en toucher deux mots à son ami Castaner

Pierre Ménès n’est pas forcément la figure de proue de la lutte des supporters français contre les autorités, mais le consultant de Canal+ a déjà fait savoir qu’il ne supportait pas les interdictions de déplacement qui tombent à chaque journée. Il s’en est encore une fois pris aux décisions des autorités de multiplier les mesures radicales dès le lancement de la saison. Sollicité sur Yahoo, le consultant a prévenu qu’il allait en faire part au ministre de l’Intérieur en personne, afin de l’alerter sur ces arrêtés qui tuent littéralement le football et l’ambiance dans les stades.

« Je suis énervé après les préfets. Il faut voir que lors de la deuxième journée du championnat, il y avait cinq matchs qui étaient touchés par des interdictions de déplacement. On a même poussé la pomponette un peu plus loin pour Nîmes – Nice. Pour parler des banderoles ou des chants homophobes il y a du monde mais, l’un n’empêche pas l’autre, on peut aussi respecter les supporters. Qu’on tape sur ceux qui se comportent comme des gougnafiers il n’y a aucun problème, mais qu’on interdise systématiquement, sans le moindre discernement aux supporters de se déplacer, on est en train de tuer le foot. Je m’adresse à Christophe Castaner que je connais très bien et qui aime le foot : comment peut-il tolérer ça ? », a souligné Pierre Ménès, convaincu de pouvoir sensibiliser Christophe Castaner sur ce sujet. Bon courage, tant la tendance est à une interdiction massive de la moindre présence de supporters à l’extérieur désormais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page