Pierre Ménès

Ligue 1 : Pierre Ménès s’en prend à l’arbitrage, Stéphanie Frappart décroche le pompon

C’est un vieux serpent de mer : l’arbitrage français est continuellement mis sous le feu des critiques.

Match après match, on a l’impression que des erreurs arbitrales sont désormais coutumières. Lors de la 25e journée de Ligue 1, on a vu M. Lesage rendre une copie scandaleuse lors de l’opposition entre le FC Nantes et le PSG. L’homme en noir a arbitré toute la partie à l’envers, faisant sortir de leurs gonds les hommes de Mauricio Pochettino. Lors de cette 26e journée, un autre scandale a secoué l’hexagone lors de Lille / Lyon. En effet, Lucas Paqueta pensait avoir égalisé pour l’OL, avant que la VAR décide d’invalider sa réalisation contre toutes attentes. Forcément, aujourd’hui, une forme de gronde prend chez tous les observateurs.

Via sa chaîne YouTube personnelle, Pierre Ménès est revenu sur cette grande problématique. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ancien journaliste de Canal+ ne mâche pas ses mots en évoquant le corps arbitral de l’élite hexagonale. Il comprend ainsi l’agacement qui gagne très souvent les acteurs sur le rectangle vert face à des arbitres qu’il ne juge nullement digne de respect.

« Mickael Lesage, que je prenais pour un bon arbitre, a fait deux énormes pâtés en deux journées entre son arbitrage pathétique lors de Nantes / PSG et le fait que se soit lui pour la VAR lors de Lille / OL. (…) Stéphanie Frappart c’est la star, alors qu’à chaque match qu’elle arbitre, c’est une catastrophe. Elle a encore une fois été pathétique lors de Strasbourg / Nice. Tous les matches, elle ne sait pas gérer. Il y en a marre de ces shérifs qui font les gros yeux. J’ai compté quatre ou cinq cartons jaunes pour contestation dans cette journée… Si tout le monde conteste, c’est qu’il y a une raison. Je vois d’ici les curés disant qu’il faut respecter les arbitres. Oui, mais pour être respecté, il faut être respectable », a lancé un Pierre Ménès qui en a visiblement marre, comme beaucoup, du niveau affiché par les arbitres hexagonaux. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page