Pierre Ménès

Lille : Pierre Ménès a failli s’endormir…

Mal embarqué dans son groupe en Ligue des Champions, Lille a dû se contenter d’un match nul contre le FC Séville (0-0) mercredi. Les Lillois ne méritaient pas plus au terme de cette rencontre qui n’a pas emballé Pierre Ménès.

Enfin séduisant face à l’Olympique de Marseille (2-0) avant la trêve internationale, le LOSC est retombé dans ses travers. Le non-match à Clermont (1-0) n’était pas un accident. La preuve, quatre jours plus tard, la formation de Jocelyn Gourvennec n’a pu faire mieux qu’un triste match nul et vierge contre un FC Séville lui aussi décevant. Devant sa télévision, Pierre Ménès n’a pas aimé le spectacle et a même lutté pour ne pas s’endormir.

« Quand tu ne veux pas te donner la peine de pousser tes actions, tu en arrives à ce rendu finalement très triste et je vous avoue que j’ai eu du mal à rester éveillé jusqu’au bout de la partie, a commenté le journaliste sur sa plateforme Pierrot Le Foot. C’est là qu’on se demande si Lille ne touche pas les limites de son niveau. Les Nordistes ont deux points en trois matchs, c’est mieux que lors de leur dernière phase de poule lors de laquelle ils n’en avaient pris qu’un seul en six matchs. C’est mieux mais cela reste insuffisant. Cela manque de talent et de prise de risque. »

« Maintenant, si on veut se montrer optimiste, on peut se dire que Lille n’est pas encore mort dans ce groupe serré et que la troisième place pour l’Europa Ligue est encore abordable, a ajouté l’ancien membre du Canal Football Club. Mais il va falloir montrer autre chose, trouver d’autres ressources et surtout marquer plus de buts parce que pour l’instant, les Lillois n’en ont mis qu’un – et encore sur un coup franc sur lequel le gardien de Salzbourg avait fait une énorme boulette. Mais bon, il paraît que l’espoir fait vivre… » Miraculeusement, Lille reste à un point de la deuxième place du groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page