Pierre Ménès

Médias : Masque obligatoire, Pierre Ménès menace de quitter le CFC

Inquiet de la situation sanitaire qui se dégrade, le gouvernement envisage d’imposer le port du masque jusqu’aux plateaux de télévision. Une mesure inacceptable pour Pierre Ménès.

Face à la menace d’une seconde vague de l’épidémie du coronavirus, le gouvernement compte bien prendre toutes les mesures nécessaires. Cela concerne notamment le monde du football, contraint, sauf dérogation, de ne pas dépasser la jauge de 5 000 personnes dans les stades. Mais ce n’est pas tout. Invité sur le plateau de BFM TV, la Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion Élisabeth Borne a envisagé l’obligation de porter un masque sur les plateaux de télévision. « A priori, on est dans un espace fermé donc, sans doute, on doit aussi porter le masque », a-t-elle expliqué. Une idée qui a le don d’agacer Pierre Ménès, prêt à boycotter le Canal Football Club.

Ce sera sans Pierre Ménès

« Des masques sur les plateaux TV ? Super on va rien entendre. Les distances sont respectées. Qu’on nous lâche maintenant, c’est insupportable. Un plateau télé, c’est pas vivre en société. Je suis prêt à faire des tests chaque semaine mais pas à infliger des émissions masquées aux gens. On ne donne pas l’exemple sur un plateau télé ou alors faut être totalement neuneu. Moi, si on m’oblige à porter un masque, je resterai chez moi », a prévenu sur Twitter le journaliste touché par l’épidémie pendant la crise sanitaire. Les dirigeants de Canal+ sont prévenus.

toto

4 commentaires

  1. On a enfin trouvé le moyen de ne plus entendre ce pauvre garçon ! Vivement l’obligation du masque sur les plateaux TV ! les autres citoyens sont déjà obligés de le mettre ! Qu’à t’il de différent ce gars là pour exiger une dérogation que personne n’a ?

  2. C’est facile de se faire de l argent en critiquant tout le monde.
    Si c’est ça son boulot, on peut tous le faire et en moins de 35 heures par semaines.
    Donnez nous ses moyens financiers et on parlera de football !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page