Pierre Ménès

OL : Aulas est un « sale gosse » comme les autres, Pierre Ménès s’énerve

À force de remuer ciel et terre pour mettre son Olympique Lyonnais dans la meilleure position possible durant cette pandémie de coronavirus, Jean-Michel Aulas a perdu la plupart de ses soutiens en Ligue 1…

Il faut dire que le président du club rhodanien a fatigué tout le monde. Dès le début de la crise sanitaire, Aulas avait directement réclamé une saison blanche en cas de non-conclusion de la saison 2019-2020. Par la suite, JMA a inventé tous les stratagèmes possibles et inimaginables, et notamment un système de play-off inédit en France, afin de placer son OL en Coupes d’Europe. Des efforts finalement vains puisque la LFP a entériné le classement de la L1 au quotient, et Lyon a fini à la septième place, très loin de la Ligue des Champions. Désormais, Aulas lance ses dernières forces dans la bataille en brandissant la menace d’un recours devant la justice. Un comportement qui agace Pierre Ménès

« Je ne trouve pas ça très constructif »

« Aulas défend-t-il son club ou va-t-il trop loin ? Les deux ! Aulas, c’est la star du moment. Il faut reconnaître que les supporters lyonnais se font bien discrets dans cette période, ce qui prouve, à mon avis, leur malaise face à l’attitude de leur président… Mais Aulas a raison de défendre les intérêts de son club, il y a beaucoup d’argent en jeu et une recherche d’équité sportive aussi, mais il y a une décision de prise… Un peu de solidarité serait pas mal ! Je ne pense pas que Lyon, au moment où le championnat s’est arrêté, méritait réellement une place européenne. Il y a des arguments qui se tiennent dans l’attitude d’Aulas, et d’autres arguments qui ne se tiennent pas… Ce qui est insupportable chez lui, c’est cette manière d’en remettre une couche tout le temps… Il en profite pour taper régulièrement sur Eyraud, le président de l’OM. Je ne trouve pas ça très constructif. Les présidents de L1 sont juste de sales gosses… », a balancé le journaliste de Canal+, pour qui le pire de tous reste Olivier Sadran, le président de Toulouse, bon dernier de L1, qui veut amener la Ligue au tribunal alors que son équipe n’a gagné que trois matchs cette saison… Comme quoi, il y a toujours pire qu’Aulas au sein du foot français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page