Pierre Ménès

OL-OM : Pierre Ménès réclame un match perdu pour Lyon

Alors que l’Olympico entre l’OL et l’OM n’a duré que quatre minutes dimanche soir, jusqu’au jet de bouteille d’un supporter lyonnais en direction de Dimitri Payet, Pierre Ménès demande à la LFP de prendre ses responsabilités.

Ce lundi, la commission de discipline de la Ligue va se réunir en urgence pour donner la marche à suivre après l’arrêt définitif du match entre Lyon et Marseille. Si la LFP avait décidé de punir l’OGCN, avec un retrait de point et un match à rejouer, après des incidents similaires en début de saison, une telle sanction ne suffira pas à marquer les esprits après cet OL-OM. Car dimanche soir, le football français a quand même touché le fond, vu qu’entre l’interruption du match et la non-reprise, pratiquement deux heures se sont écoulées, sur fond de désaccords entre les instances du foot français et les autorités locales… Une aberration, sachant que le match aurait directement dû être stoppé avec une grosse sanction pour l’OL, comme le pense Pierre Ménès.

« Je ne vois pas comment l’OL ne peut pas avoir match perdu et l’OM match gagné »

« Lamentable soirée au Groupama Stadium où le foot français a encore terni son image. Désormais, il est urgent d’agir… Comme tous les gens qui aiment le foot dans ce pays, je me faisais une fête de regarder cet OL-OM. Le match a duré moins de quatre minutes, jusqu’à ce qu’un connard – et je suis poli – balance une bouteille d’eau sur la tempe de Dimitri Payet et que le match soit arrêté, d’abord provisoirement puis définitivement – mais ça, on ne l’a su que deux heures plus tard alors que cela semblait évident dès le départ que c’était la seule décision à prendre. Il est absolument intolérable qu’un joueur, un dirigeant, un entraîneur ou un arbitre soit touché par un projectile et qu’on envisage une seule seconde que le match reprenne. Alors OK, ce jet de bouteille est l’oeuvre d’un homme isolé. Mais c’est toute une tribune qui a ensuite insulté Payet, alors qu’il gisait au sol. Insupportable. C’est un échec retentissant pour le foot français. Et c’est surtout le 6e incident grave répertorié depuis le début de la saison. C’est celui de trop. Il va falloir que la LFP, dont on attend toujours d’entendre le son de la voix de son président Vincent Labrune, tape vite et fort. Très fort. Je ne vois pas comment l’OL ne peut pas avoir match perdu et l’OM match gagné. Je ne vois pas comment. Cette fois, il faut que les sanctions soient exemplaires », a lancé le journaliste de Pierrot le foot, qui estime donc que la LFP doit frapper très fort après ce triste évènement, histoire que tout cela ne se reproduise plus…

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page