Pierre Ménès

OL : Pierre Ménès s’en prend à Bosz et Dubois

Dimanche soir, en clôture de la 13e journée de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais a subi un énorme revers sur la pelouse du Stade Rennais (1-4). Une claque lors de laquelle Peter Bosz ou Léo Dubois n’ont pas vraiment brillé…

Après avoir battu Lens, le dauphin du PSG en L1, et validé sa qualification pour les huitièmes de finale de l’Europa League, le club rhodanien voulait boucler sa semaine par une victoire à Rennes. Sauf que les choses ne se sont pas passées comme prévu pour Lyon, vu que l’OL a complètement pris l’eau. Si Lucas Paqueta a sauvé l’honneur dans le temps additionnel en marquant un penalty, les Gones n’ont rien pu faire face à l’intensité du jeu rennais. Suite à ce revers, le quatrième de la saison pour Lyon, deux hommes sont particulièrement pointés du doigt : Peter Bosz et Léo Dubois, l’entraîneur et son capitaine. C’est en tout cas l’avis de Pierre Ménès, pour qui le technicien néerlandais s’est fait manger tactiquement par Bruno Genesio, alors que le latéral droit a été fautif sur les trois derniers buts bretons.

« Très étonné par la compo d’équipe de Bosz »

« J’avoue que j’étais très étonné par la compo d’équipe de Bosz. Quel besoin de changer Toko-Ekambi de côté pour mettre Aouar à gauche ? Comment aligner Mendes qui est en perdition depuis le début de la saison ? Résultat : la première période lyonnaise a été effroyable. Sans un Lopes exceptionnel, les Rennais auraient tourné la bouée avec 3 ou 4 buts d’avance alors qu’ils n’en avaient qu’un après l’ouverture du score de Laborde sur un corner de Bourigeaud. À la reprise, Bosz a admis son erreur puisqu’il a replacé Toko à gauche et fait entrer Slimani. Mais les Bretons étaient euphoriques et infiniment meilleurs que lors de leur victoire face au PSG. À la reprise, Traoré a rapidement doublé la mise et Génésio a effectué un bon coaching en faisant entrer Truffert milieu offensif gauche. Le gamin a mis deux buts en 5 minutes, le premier sur un contre chanceux alors que Dubois l’avait poussé et qu’il y aurait eu penalty et le second d’une belle demi-volée sur un centre de Traoré. Côté lyonnais en revanche, il y avait trop de lacunes. Et s’il y en a une à souligner, c’est Dubois. Quand on voit que Clauss n’est pas en équipe de France et que le Lyonnais y est, il y a plus qu’un problème », a balancé le journaliste de Pierrot le foot, qui pense que Dubois n’a plus le niveau international. Ce qui n’est pas vraiment bon signe pour l’OL, surtout que le capitaine a été houspillé par Jérôme Boateng en plein match…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page