Canal+OMPierre Ménès

OM : Benedetto le nouveau Mitroglou, Pierre Ménès attaque fort

Samedi, l’Olympique de Marseille a gagné son premier point de la saison sur la pelouse du FC Nantes (0-0).

Une unité glanée non sans mal, car l’OM a subi contre des Canaris entreprenants, surtout en deuxième période. Sans les exploits de Mandanda, Marseille aurait même pu perdre son deuxième match de la saison en Ligue 1. Mais la donne aurait aussi pu être complètement différente si Darío Benedetto n’avait pas raté son penalty à la demi-heure de jeu. Recruté pour 14 millions d’euros durant le mercato estival, l’attaquant argentin n’a pas marqué des points à La Beaujoire. Une thèse validée par Pierre Ménès.

« Pas d’envie, pas de physique, pas de technique »

« La prestation de l’OM a été beaucoup moins enthousiasmante que celle de l’OL. On peut même dire que, sans un Mandanda auteur de plusieurs arrêts décisifs en seconde période, l’OM aurait certainement perdu à Nantes face à des Canaris dirigés par un entraîneur qui prône une philosophie offensive mais doit faire avec un seul véritable attaquant. Côté phocéen, après une première période un peu plus intéressante que le match fourni face à Reims, l’équipe est retombée dans ses travers après le repos : pas d’envie, pas de physique, pas de technique. Et que dire de la prestation de Benedetto ? Au-delà du penalty vendangé, il a livré une partie ‘mitroglouesque’. Alors c’est un peu tôt pour le brûler, mais ce n’est pas avec ce genre de match qu’il va lever les doutes que j’avais au moment de sa signature », a balancé, sur son blog, le journaliste de Canal+, qui pense donc que l’OM a clairement du souci à se faire cette saison, surtout avec un tel avant-centre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page