Pierre Ménès

OM : En attendant Thauvin, Pierre Ménès est pessimiste pour Marseille

Mercredi, en clôture de la 23e journée de Ligue 1, l’Olympique de Marseille se déplacera dans le Chaudron de l’AS Saint-Etienne.

Lors de cette affiche historique du championnat de France, le club phocéen n’aura qu’un seul objectif : retrouver le chemin de la victoire après deux matchs nuls de suite en Ligue 1. Mais si l’OM ramène déjà un point de son déplacement chez les Verts, pour conserver sa très longue série d’invincibilité, l’entraîneur portugais sera quand même content, surtout que le troisième rennais a perdu face à Lille ce mardi soir. Malgré tout, et même si Sainté n’est pas au top de sa forme, Marseille devra montrer un meilleur visage que celui affiché face à Angers ou Bordeaux pour faire une performance. Car pour Pierre Ménès, l’OM ne fait plus aussi peur que cela à ses concurrents.

« Je ne suis pas si optimiste que ça pour l’OM »

« Il y a deux choses qui sont sûres avec l’OM, d’abord le début d’année n’est pas très bon avec deux nuls 0-0 et une victoire assez chanceuse à Rennes 0-1, dans les dernières secondes. On le sait depuis le début de la saison que l’effectif est réduit, et surtout on s’aperçoit que le calendrier qu’attend l’OM dans les semaines à venir va être compliqué, ça va dépendre de leur engagement et de leur intensité comme en début de saison. Ils ont su très bien le faire pendant une très belle série de matchs, maintenant on le sait, il n’y a pas beaucoup de qualité. Au moment où Marseille tournait bien, Benedetto tournait bien, là l’Argentin a disparu des radars. Tout ne peut pas reposer sur le talent de Payet et Mandanda. Je trouve que le milieu tire la langue, avec notamment Sanson et Rongier qui restent sur deux mauvais matchs. Je ne suis pas si optimiste que ça pour l’OM dans les semaines à venir. Mais après, il y a le facteur X qui est le retour de Thauvin », a lancé, dans le nouvel épisode de Pierrot Face Cam, le journaliste de Canal+, qui pense que l’OM va traverser une mauvaise passe jusqu’au début du mois de mars…

Bouton retour en haut de la page
Fermer