Pierre Ménès

OM : Eyraud est « incorrigible », Pierre Ménès sort la sulfateuse

Deuxième de Ligue 1 et toujours en lice en Coupe de France malgré une frayeur en 32es de finale, l’Olympique de Marseille se trouvait jusqu’à mercredi dans une situation idéale.

Mais la conférence de presse d’André Villas-Boas change beaucoup de choses à Marseille, où le climat est désormais tendu. Il faut dire que le coach portugais n’a pas vraiment apprécié d’apprendre au dernier moment la signature de Paul Aldridge au poste de conseiller de Jacques-Henri Eyraud. Pour l’ancien manager du FC Porto, il est évident que la direction marseillaise a manqué de franchise sur ce sujet sensible, André Villas-Boas étant très proche d’Andoni Zubizarreta.

Pierre Ménès se place dans le clan d’AVB

Pour Pierre Ménès, lequel a livré son sentiment sur Twitter, il bien évident que l’attitude de Jacques-Henri Eyraud est intolérable. « Inquiétante conférence de presse de Villas Boas où on apprend que le club recrute dans son dos. Incorrigible. Surtout qu’une qualification en Ligue des champions serait la meilleure nouvelle sur le plan financier. Cette conférence de presse est une catastrophe » a lancé le journaliste de Canal Plus, qui comprend totalement la position d’André Villas-Boas, lequel a mis les pendules à l’heure mercredi en conférence de presse, indiquant sans langue de bois qu’il quitterait l’Olympique de Marseille si Andoni Zubizarreta venait à être débarqué. De plus, le Portugais a bien fait comprendre à sa direction qu’il n’irait pas en Ligue des Champions avec un effectif XXS la saison prochaine. De quoi coller une énorme pression à Jacques-Henri Eyraud et à Frank McCourt au vu de la cote de popularité immense d’AVB en Provence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page