Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic.Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

Advertisement
Categories: Pierre Ménès

OM : La vente du club, Pierre Ménès ne voit qu’un seul avenir

Ces derniers jours, avec la mise à l’écart d’Andoni Zubizarreta, la direction de l’Olympique de Marseille s’est elle-même plongée dans la crise…

Pourtant, tout allait bien ou presque pour le club phocéen. Avec l’arrêt définitif de la Ligue 1 voté fin avril, l’OM avait effectivement terminé sur le podium du championnat pour la première fois depuis 2013. Ce qui avait donc validé le retour de Marseille en Ligue des Champions. Oui, mais voilà, l’OM n’est pas fait pour vivre dans la tranquillité. Et avant l’inter-saison, Jacques-Henri Eyraud a donc décidé de chambouler son organisation en virant d’abord Andoni Zubizarreta. Un départ qui pourrait alors entraîner celui d’André Villas-Boas, le coach ayant lié son avenir à celui du directeur sportif. Autant dire que le président marseillais s’est mis dans de sales draps. Mais comment en sortir ? Pierre Ménès a essayé de répondre en se mettant dans la peau d’Eyraud.

Advertisement

« C’est encore joyeusement n’importe quoi »

« Si j’étais le président de l’OM aujourd’hui ? Je serais dans la merde déjà… Il n’y aurait pas de sous. J’aurais des contraintes budgétaires importantes. Je serais probablement obligé de vendre à moins de prendre des risques absolument fous par rapport au fair-play financier et à la DNCG. Parce qu’effectivement, à force de creuser le déficit comme ça, il va falloir que ça s’arrête à un moment donné. En tout cas, si j’étais président de l’OM, j’aurais tout fait pour sécuriser Villas-Boas en lui parlant comme à un adulte, en gardant Zubizarreta, si c’était quelque chose d’aussi important pour lui. Surtout pour recruter un hypothétique directeur du football parce qu’il n’est pas encore choisi, il ne sera peut-être pas là avant novembre… Donc c’est encore joyeusement n’importe quoi. J’avoue que s’il n’y a pas une vente de l’OM à l’issue de ce processus, je trouve son attitude totalement suicidaire. Mais bon, après c’est son choix », a lancé le journaliste de Canal+, qui pense donc qu’Eyraud a clairement failli à sa tâche en tant que président de l’OM depuis 2016…

Advertisement

Article récent

OL : Dubois a fait son temps, la rumeur PSG tombe à pic

L'Olympique Lyonnais a encore de belles échéances à venir avant la fin de la saison. Les Gones espèrent se qualifier…

25 minutes ago

PSG : L’Atalanta meilleur que Paris, cet ancien du club y croit

Le Paris Saint-Germain s'apprête à rentrer dans le vif du sujet. Les joueurs de Thomas Tuchel ont dans la tête…

2 heures ago

WTF : Haaland viré de boite de nuit, la vidéo fait le buzz

Erling Haaland est l'une des révélations de la saison en Europe. La Norvégien semble déterminé à faire partie des meilleurs…

4 heures ago

OM : Villas-Boas veut Balerdi, ce spécialiste applaudit la démarche

L'Olympique de Marseille devrait vivre un mercato estival stressant. Entre les rumeurs de rachat et le manque de moyens annoncé,…

5 heures ago

Barça : Messi contaminé par son équipe, Nabil Djellit déprime

Le FC Barcelone s'est imposé (1-0) péniblement sur la pelouse de Valladolid ce samedi pour le compte de la 36ème…

7 heures ago

PSG : Paris entre dans le vif du sujet, le plus dur commence

Le Paris Saint-Germain se déplace ce dimanche au Havre en match amical. Ce sera le premier match des champions de…

8 heures ago