Pierre Ménès

OM : Milik, Under… Pierre Ménès fracasse Sampaoli

Suite à la défaite de son Olympique de Marseille contre Brest au Stade Vélodrome (1-2), Jorge Sampaoli a subi une nouvelle vague de critiques.

Depuis son élimination de l’Europa League à Galatasaray le 25 novembre dernier, le club phocéen semblait avoir retrouvé sa force du début de saison. Puisqu’après un match compliqué mais gagnant face à Troyes dimanche dernier (1-0), l’OM avait réalisé une très belle prestation sur la pelouse de Nantes mercredi (1-0). Un succès similaire semblait même se dessiner face à Brest samedi après-midi. Sauf que l’équipe de Michel Der Zakarian a finalement réussi à renverser celle de Sampaoli dans une deuxième période complètement folle. Un échec cuisant, alors que l’OM pouvait sécuriser sa deuxième place en L1, que Pierre Ménès n’hésite pas à mettre sur le compte de l’entraîneur argentin

« Le tripatouillage permanent de Sampaoli commence à nuire à cette équipe »

« Après une première période très maîtrisée, Marseille qui affrontait Brest au Vélodrome menait 1-0 à la pause sur un joli but de Gerson bien servi par Payet. Mais l’OM s’est fait retourner par les Bretons après le repos. Alors, c’est bien gentil cette tactique de jouer sans avant-centre, mais c’est suicidaire. J’entends et je lis partout que Milik serait incompatible avec le système Sampaoli. Mais comment un système peut-il être incompatible avec un avant-centre qui marque des buts, ce que recherche toute équipe de foot normalement constituée ? C’est comme de faire entrer Under à gauche pour trente minutes… Le tripatouillage permanent de Sampaoli commence à nuire à cette équipe. Toujours est-il que Brest a égalisé sur un penalty sanctionnant une main de Kamara et transformé par Faivre puis a décroché les trois points grâce au but d’un joueur qui possède l’une des plus belles frappes de balle de Ligue 1 : Franck Honorat. Brest signe la première victoire de son histoire à Marseille, sa sixième consécutive », a lancé le journaliste de Pierrot le foot, qui pense que l’OM perd clairement des points dans la course au podium à cause de Sampaoli…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page