Pierre Ménès

OM : Pierre Ménès a trouvé les Neymar et Mbappé de Marseille

À onze journées de la fin du championnat de Ligue 1, l’Olympique de Marseille est bien parti pour terminer à la deuxième place derrière le Paris Saint-Germain.

Suite à sa belle victoire à Nîmes le week-end dernier (3-2), le club phocéen compte toujours neuf points d’avance sur le quatrième lillois dans la course pour le podium. En quête d’un retour en Ligue des Champions depuis 2013, l’OM touche presque au but. Et si André Villas-Boas remplit l’objectif fixé au coeur de cette saison de transition, sans grands moyens financiers et sans un gros effectif, Jacques-Henri Eyraud pourra lui faire une petite statue. Alors que ce championnat réussi a surtout reposé sur un bon collectif, l’entraîneur portugais a quand même pu compter sur une colonne vertébrale très solide, avec Mandanda, Kamara, Payet et Benedetto. Quatre joueurs mis en avant par Pierre Ménès.

Le PSG a Neymar et Mbappé, l’OM a aussi ses individualités

« Je ne trouve pas ça inquiétant du tout de s’en remettre à des individualités. C’est comme si on disait du PSG qu’ils s’en remettent à Neymar et Mbappé. Encore heureux, ils sont là pour ça. On sait que les meilleurs joueurs de l’OM ce sont, sur le papier, avant le début de la saison : Mandanda et Payet. Il est évident que les deux tiennent leurs rangs cette saison. Ça permet à l’OM de faire une grande saison. Benedetto c’est un bon attaquant, ce n’est pas merveilleux, mais c’est un bon attaquant. Son triplé donne une vision statistique plus flatteuse de son parcours depuis maintenant trois mois à Marseille. Il y a un joueur à Marseille sur lequel je voudrais vraiment insister, c’est Kamara. Je ne sais pas s’il préfère jouer en défense centrale, mais je le trouve vraiment excellent au milieu », a lancé, dans le nouvel épisode de Pierrot Face Cam, le journaliste de Canal+, qui pense que Marseille va devoir garder ce quatuor-là pour réaliser une nouvelle belle saison en 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page