Pierre Ménès

OM : Pierre Ménès dénonce un gros problème pour Sampaoli

L’Olympique de Marseille a fait le travail ce jeudi soir en Conference League face à Bâle. Une victoire deux buts à un qui entraîne néanmoins quelques regrets pour les hommes de Jorge Sampaoli.

L’OM était attendu ce jeudi soir face au FC Bâle en huitièmes de finale aller de la Conference League. Les Phocéens auront fait la différence grâce à un doublé d’Arkadiusz Milik. Mais face aux Suisses, les hommes de Jorge Sampaoli auront fait preuve d’un manque d’efficacité assez déroutant. Au total, l’Olympique de Marseille aura tenté 20 frappes pour seulement 5 cadrées. Résultat, l’OM n’a remporté la rencontre ‘que’ sur le score de deux buts à un, pouvant laisser présager un match retour en Suisse des plus tendus. Pour Pierre Ménès, le manque d’efficacité commence à devenir problématique pour l’Olympique de Marseille.

Pierre Ménès un peu inquiet par l’efficacité de l’OM

Lors de son debrief sur Pierrot Le Foot, le consultant a donné son avis sur ce mal phocéen. “Une équipe assez curieuse mais très objectivement, l’OM aurait dû gagner ce match avec deux ou trois buts d’écart. Mais c’est un peu le problème des Phocéens depuis quelques temps : côté possession de balle et création d’occasions, ça va. Marquer, c’est beaucoup plus dur. (…) A l’arrivée, cela ne fait que deux buts au compteur : un penalty pour une faute de Pelmard sur Guendouzi transformé d’une jolie Panenka par Milik et une reprise du même Milik qui a bien suivi une frappe de Rongier repoussée par un gardien helvète pas inoubliable sur cette action. Mais en fin de match, Esposito a réduit le score, ce qui laisse d’autres perspectives aux Suisses avant le match retour. Une petite remarque ironique : le but d’Esposito est entaché d’un hors-jeu. Mais comme il n’y a pas de VAR à ce stade de la Ligue Europa Conférence, l’erreur n’a pas pu être corrigée. À méditer pour tous ceux qui disent que la VAR ne sert à rien et que c’est de la daube. Quand elle n’est pas là, on la regrette”, a notamment indiqué Pierre Ménès, qui espère que l’OM ne regrettera pas son manque d’efficacité lors du match retour à Bâle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page