Pierre Ménès

OM : Pierre Ménès s’inquiète pour ce Marseille sans vie

Samedi soir, l’Olympique de Marseille a encore fait du sur-place face à Metz dans le cadre de la cinquième journée de Ligue 1 (1-1).

Après deux belles victoires contre Brest (3-2) et le PSG (1-0) pour commencer sa saison, le club phocéen vient d’enchaîner trois mauvais résultats. En l’espace d’une semaine et demie, entre sa défaite contre l’ASSE (0-2) et ses nuls face à Lille et Metz (1-1), Marseille n’a pas du tout affiché un visage de candidat au podium. Provisoirement sixième de L1 à deux points du Top 3, l’OM est encore une fois passé tout proche d’une défaite contre Metz au Vélodrome samedi. Mais après le sauveur Germain face au LOSC, c’est Sanson qui a endossé le costume d’héros contre les Grenats. Un scénario fou qui ne réjouit pas pour autant Pierre Ménès.

« Des Olympiens que je trouve quand même globalement inquiétants »

« Marseille a continué son chemin de croix au Vélodrome lors de ce troisième match consécutif à la maison, avec cette absence récurrente de fond de jeu, qui s’explique par le fait que Payet et Thauvin ont été en grande difficulté. C’est comme au PSG, quand Neymar et Mbappé ne sont pas là ou sont bien muselés par la défense adverse. C’est exactement la même chose. L’étincelle offensive ne peut quasiment venir que de ces deux joueurs. En plus, Metz a bien défendu et Niane a perturbé la défense centrale marseillaise par ses prises de balle et ses déboulés. Si bien qu’il a ouvert le score sur un centre d’Udol. Et puis alors que la défaite semblait inéluctable et qu’ils ne parvenaient même pas à se montrer dangereux, les Phocéens ont eu la lucidité, au bout des arrêts de jeu, de terminer ce match par une action brillante, avec au départ un bon ballon de Khaoui pour Benedetto. Et là, je pense que beaucoup de Messins ont dû penser que l’Argentin allait balancer un centre désespéré dans le paquet mais au lieu de ça, il a glissé une jolie passe cachée pour Radonjic dont le centre en retrait a été repris victorieusement par Sanson. C’est bien, mais les résultats sont là : cela ne fait que deux points sur neuf possibles à domicile et surtout, aucune certitude dans le jeu pour des Olympiens que je trouve quand même globalement inquiétants », a lancé le journaliste de Canal+, qui sait que les Marseillais vont devoir mettre le réveil s’ils veulent jouer un rôle central en Ligue 1, mais aussi en Ligue des Champions…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page