Pierre Ménès

OM : Sampaoli, Kamara, Gerson… Pierre Ménès se lâche

Battu par Galatasaray (4-2) jeudi, l’Olympique de Marseille est éliminé de l’Europa League. Un coup dur pour les Marseillais qui doivent également composer avec de sévères critiques, et notamment celles de Pierre Ménès.

A force de ne pas concrétiser sa domination lors des précédentes rencontres, l’Olympique de Marseille en subit les conséquences. Sa défaite contre Galatasaray (4-2) jeudi, sa première en Europa League cette saison, provoque son élimination à une journée de la fin. Il est clair que les Marseillais peuvent surtout regretter les points lâchés plus tôt dans la compétition. Mais leur performance très décevante en Turquie risque de marquer les esprits. Et notamment celui de Pierre Ménès qui n’a quasiment épargné aucun Olympien, pas même l’entraîneur Jorge Sampaoli.

« D’abord, la compo d’équipe assez incompréhensible de Sampaoli avec Gueye aligné milieu gauche, ce qui ne correspond en rien à ses qualités, a critiqué le journaliste sur son site. Ensuite, il est évident que, lorsque Payet n’est pas là, cette équipe n’est pas la même. Ce qui n’est pas un scoop. Enfin, les erreurs défensives, qui ont notamment coûté le premier but stambouliote. Le second est venu de Caleta-Car contre son camp et l’OM était mené 2-0 au repos. (…) Il y a trop de choses qui ne vont pas dans cette équipe. Gerson est un fantôme, malgré son doublé Milik n’apporte rien dans le jeu. »

« Mais le plus inquiétant, c’est Kamara, sans doute perturbé par son contrat et qui a perdu un nombre incalculable de ballons, a commenté Pierre Ménès. Le petit Dieng a fait de bonnes choses mais il n’en demeure pas moins que le bilan européen de l’OM reste très faible, même si ce groupe était compliqué vu le pédigrée des adversaires. Marseille devrait jouer le barrage face au deuxième d’un groupe de Conference League. Pas certain que cela fasse passer la pilule auprès des supporters phocéens… » Ni auprès de la direction qui espérait un long parcours en C3.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page