Pierre Ménès

Pierre Ménès veut faire la paix avec une de ses têtes de Turc

Parti de Canal+ dans les circonstances que l’on sait, Pierre Ménès reste évidemment attentif au football, et il suit notamment les performances de Strasbourg, le club de son ami Marc Keller.

Lorsqu’il falsait la pluie et le beau temps sur le plateau du Canal Football Club, Pierre Ménès n’était pas tendre avec Julien Stéphan, alors entraîneur du Stade Rennais. Au point même que le technicien breton avait répondu à une sortie de Pierre Ménès, lequel avait évoqué une possible mise au placard de Clément Grenier. « On fait un métier public, donc on peut être critiqué en tant que tel. Par contre, ce n’est pas la première fois qu’une analyse manque clairement d’objectivité. Là, on touche à mon intégrité, et celle du club également, ce n’est pas acceptable. Ces critiques n’étaient que des attaques personnelles pour toucher mon intégrité. La personne qui a dit ça ment depuis longtemps », avait lancé le coach rennais, lequel avait pris en retour une nouvelle charge du consultant de Canal+.

Le hasard fait que désormais Julien Stéphan est désormais l’entraîneur de Strasbourg, et que Pierre Ménès est proche du club alsacien et de son président. Et selon Mohamed Toubache-Ter, Pierre Ménès a tenté de se réconcilier avec Julien Stéphan dans le vestiaire strasbourgeois. « Après avoir tapé sur Stéphan alors coach du Stade Rennais, Pierre Ménès veut faire la paix. Ça fait le gentil gentil copain même ds le vestiaire (apparemment) devant un Julien Stéphan médusé de la nature humaine… mais surtout pas dupe », a dévoilé Mohamed Toubache-Ter, toujours très bien informé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page