Pierre Ménès

PSG : Consterné par Paris, Pierre Ménès applaudit la légende Cavani

Dimanche, le Paris Saint-Germain a remporté un match complètement débridé face aux Girondins de Bordeaux (4-3). Sans vraiment briller malgré le but historique d’Edinson Cavani.

Cinq jours après sa désillusion subie contre le Borussia Dortmund en huitième de finale aller de la Ligue des Champions (1-2), le club de la capitale a retrouvé son public du Parc des Princes. Après avoir tancé Thomas Tuchel et ses stars, à coup de sifflets et de banderoles, les supporters parisiens ont eu droit à un sacré spectacle. Avec en point d’orgue la belle prestation d’Edinson Cavani. Titularisé à la pointe de l’attaque du PSG en lieu et place d’Icardi, le Matador en a profité pour marquer des points. Auteur de son 200e but sous le maillot francilien en première période, l’international uruguayen a ensuite parachevé son festival avec une passe décisive pour Mbappé en deuxième. Un évènement que Pierre Ménès a tenu à souligner, au-delà de la triste performance du PSG.

« Le seul à vraiment rassurer a été Cavani »

« On a eu droit à un match baroque au Parc entre une équipe de Paris qui a retrouvé son 4-4-2, mais pas son jeu. Tuchel avait encore sorti une surprise de son chapeau en titularisant Rico à la place de Navas, ce qui ne s’est pas avéré être l’idée de l’année. Paris a marqué quatre buts, mais il en a surtout encaissé trois avec, comme à chaque match, son lot de contrariétés. Avec la blessure derrière la cuisse de Thiago Silva. Un premier coup dur. Le second, c’est l’expulsion de Neymar, qui voulait retrouver du rythme et qui va finalement passer dix jours sans jouer. Une exclusion consécutive à un excès de nervosité en toute fin de match qui ne se justifiait pas puisque Paris était devant au score et qu’il n’y avait aucune raison de péter un plomb comme cela. De toute façon, cette équipe de Paris a encore une fois semblé très nerveuse. Le seul à vraiment rassurer a été Cavani, auteur de son 200e but sous le maillot parisien. Il a montré une grosse générosité. Ce qui est sûr, c’est qu’il est beaucoup mieux physiquement. Il faut maintenant que tout le monde se calme au PSG, ce serait pas mal que Leonardo prenne la parole pour recadrer les choses, remettre l’équipe sur le droit chemin et retrouver une sérénité qui semble à l’évidence perdue », a écrit le chroniqueur de Canal+, qui estime donc que le PSG est loin d’être guéri. Il reste désormais trois matchs à la troupe de Tuchel pour se remettre dans le droit chemin avant le match retour contre Dortmund.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer