Pierre Ménès

Entre le PSG et le Real, Ménès vote blanc !

Nous y sommes presque, dans un peu plus de 24 heures, le PSG et le Real Madrid se feront face sur la pelouse du stade Bernabeu pour le compte du match retour des huitièmes de finale de la Ligue des Champions. 

Le Real Madrid parviendra-t-il à renverser la tendance après s’être incliné d’une courte tête à l’aller ? Ou, au contraire, le PSG arrivera-t-il à conserver et à faire fructifier son avantage de 1-0 acquis ? Ce sont les interrogations que tout le monde se pose alors que se profile ce choc continental au sommet. Côté parisien, le moins que l’on puisse dire, c’est que la sérénité n’est pas vraiment présente à tous les étages alors que depuis le 15 février dernier, les Rouge et Bleu ont connu par deux fois le goût de la défaite. De plus, touché à la cheville lors de la dernière séance d’entraînement, Kylian Mbappé n’est pas sûr de pouvoir démarrer cette partie. Et on le sait, sans son maître à jouer, le club de la capitale n’est clairement plus la même équipe.

Alors, face à un Real Madrid qui a livré une très bonne copie ce samedi soir en écrasant la Real Sociedad 4-1, le PSG réitérera-t-il son match aller ? Avec les hommes de Mauricio Pochettino, on peut s’attendre à tout. Au pire, comme au meilleur et ce, en un laps de temps très court. En tout cas, via son site personnel, Pierre Ménès n’a pas affiché une confiance sans faille, loin s’en faut. Le journaliste espère, bien évidemment, un succès francilien, mais il voit plutôt la Casa Blanca se qualifier.

« Qui pouvait imaginer que le PSG ferait une prestation de ce niveau au match aller contre le Real ? Personne, pas même moi. Depuis, ils ont perdu deux fois. Ils perdent tout de même souvent avec Mauricio Pochettino. Néanmoins, quand on regarde le match face à Nice, il y avait tout de même six titulaires en moins. De son côté, le Real Madrid sera handicapé, il va leur manquer des joueurs : Ferland Mendy et Casemiro sont suspendus, Toni Kroos et David Alaba sont incertains. Personnellement, j’ai du mal à croire à une qualification du PSG, mais je l’espère » , a exposé un Pierre Ménès loin d’être en confiance avec ce PSG, ce qui n’est pas vraiment étonnant tant les Rouge et Bleu aiment à souffler le chaud et le froid alternativement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page