Pierre Ménès

PSG : Pierre Ménès regrette Cavani, il réclame une recrue offensive

Lors de sa nouvelle victoire en finale de la Coupe de la Ligue contre l’Olympique Lyonnais vendredi (0-0, 6-5 tab), le Paris Saint-Germain n’a pas vraiment brillé.

La chaleur étouffante du Stade de France, l’enjeu de la rencontre, la pensée tournée vers le retour de la Ligue des Champions… Toutes les excuses sont bonnes pour expliquer ce triste match entre le PSG et l’OL, qui sont pourtant ce qui se fait de mieux dans le championnat de France. Une semaine après avoir gagné timidement contre l’ASSE sur un but de Neymar (1-0), le club de la capitale a donc dû attendre la séance des tirs au but pour se défaire des Gones. Ce qui montre que Paris ne survole pas les débats, à cause notamment d’un déficit offensif. C’est en tout cas l’avis de Pierre Ménès.

Le PSG « ne peut pas faire l’économie d’un recrutement offensif »

« Si ce match s’est terminé par un 0-0, c’est avant tout parce que les joueurs offensifs des deux équipes ont été extrêmement décevants. Di Maria est totalement hors du coup physiquement et Icardi est d’une inexistence qui commence à conférer à l’inquiétant. Il me ferait presque regretter Cavani, c’est pour vous dire… Dans ce contexte, j’ai trouvé Neymar très intéressant. Moi ce que je vois, c’est que sur les quatre tirs cadrés des Parisiens, trois sont de lui dont cette tête bien claquée par Lopes. Si on en est à critiquer un mec qui retire ses straps parce qu’ils sont peut-être trop serrés, avant de les remettre… On est vraiment à la recherche de n’importe quoi sur ce joueur dont la joie à la fin du match montrait l’implication dont il fait preuve. L’autre grande satisfaction individuelle de la soirée côté parisien, c’est Verratti qui a livré un match remarquable et n’a pas semblé décliner physiquement au fil du match. À ce niveau-là, le petit Italien est indispensable à cette équipe. Tout comme Mbappé, dont l’absence s’est cruellement fait sentir. Pour la saison prochaine, je pense que le club ne peut pas faire l’économie d’un recrutement offensif. Parce qu’encore une fois je ne suis pas certain qu’on puisse totalement compter sur Icardi. Bien sûr l’Argentin aura sa bonne période de 15 matchs où il marquera ses 15 buts. Mais sur la durée, je ne suis pas convaincu qu’on puisse lui faire vraiment confiance », a lâché le journaliste de Canal+, qui estime donc que le PSG a clairement besoin de recruter un nouvel avant-centre pour compenser le départ libre de Cavani. Un dossier pourtant relégué au second plan par Leonardo pendant ce mercato estival, sachant que les priorités sont plus en défense et au milieu…

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page