Pierre Ménès

PSG : Pierre Ménès s’agenouille devant le génie Mbappé

Attendu au tournant pour son retour au Parc des Princes après ses déclarations fracassantes à propos de son envie de quitter Paris lors du dernier mercato, Kylian Mbappé a parfaitement répondu présent contre Angers vendredi (2-1).

Quand Messi, Neymar ou Di Maria ne sont pas là, le club de la capitale française peut toujours compter sur Kylian Mbappé. Malgré le fait qu’il n’a pas le gros salaire du PSG, le champion du monde est sûrement l’attaquant le plus régulier, et donc le plus important, de Paris depuis le début de la saison. Même s’il n’avait plus été décisif sous le maillot du PSG depuis le mois de septembre, l’international français a répondu aux attentes placées en lui contre le SCO en ouverture de la 10e journée de L1. Puisqu’après l’ouverture du score de Fulgini en première période, c’est lui qui a offert la victoire aux siens. D’abord en délivrant un centre décisif sur la tête de Danilo, puis en transformant un penalty en toute fin de rencontre. Une nouvelle prestation XXL pour l’attaquant de 22 ans. Suffisant pour recevoir les félicitations de Pierre Ménès.

« L’homme du match est encore une fois Mbappé »

« Quand Neymar joue il perd trente ballons par match mais au moins, lui tente des choses, il essaie d’apporter de la profondeur et de la vitesse. Là, il n’y avait rien à part Verratti et Mbappé, qui faisaient beaucoup avec très peu. Paris a fini par égaliser sur une tête à bout portant de Danilo magnifiquement servi par un centre pied gauche de Mbappé. Et finalement le PSG l’a emporté grâce à un penalty sur lequel l’arbitre a été appelé par la VAR pour une main de Capelle qui me semble finalement assez évidente sur une tête d’Icardi encore une fois bien servi par Mbappé, qui a transformé lui-même la sentence. Le problème, c’est qu’avant de venir placer sa tête dans la surface, l’attaquant argentin fait faute sur Thomas au départ de l’action. Tout le monde le voit sur les images mais visiblement, pas nos amis du car qui ont décidé qu’il n’y avait rien alors que Thomas n’a aucun intérêt à simuler une faute à cet endroit et dans cette situation. C’est très bien la VAR, mais encore faut-il savoir s’en servir… Au final, l’homme du match est encore une fois Mbappé, avec une prestation à un but et une passe décisive. À part lui… », a lancé le journaliste de Pierrot le foot, pour qui Mbappé reste un joueur spécial, capable de faire basculer un match à lui tout seul comme les plus grands, de Messi à Cristiano Ronaldo en passant par Benzema.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page