Pierre Ménès

PSG : Pierre Ménès tacle Lionel Messi

Sur la pelouse enneigée de Saint-Etienne dimanche, le Paris Saint-Germain a empoché une nouvelle victoire en Ligue 1 (3-1), grâce notamment à Marquinhos et à Lionel Messi.

En difficulté en Ligue des Champions, sachant que le club de la capitale française va finir deuxième de son groupe après sa récente défaite contre Manchester City, le PSG est par contre inarrêtable en championnat. Leader avec 12 points d’avance sur Rennes, Paris a remporté 13 victoires en 15 journées. Un incroyable bilan encore amélioré chez les Verts dimanche. Lors de cette rencontre, l’équipe de Mauricio Pochettino a encore tremblé. Mais grâce notamment à trois passes décisives de Lionel Messi pour Marquinhos et Di Maria, le PSG s’est sorti du piège stéphanois. Mais ce n’est pas parce qu’il a été important dans le succès de son équipe que l’attaquant argentin a réalisé un bon match, d’après les dires de Pierre Ménès.

« Messi, qui pour une fois n’était pas transparent, était en revanche d’une imprécision assez incroyable »

« À Geoffroy-Guichard, Paris nous a fait une “Paris 2021”, c’est-à-dire être mené au score, manquer de précision mais l’emporter sur la fin, au caractère. Évidemment, en Ligue 1 et en supériorité numérique, ça suffit mais on peut douter que ce soit le cas en Ligue des Champions. Le PSG évoluait avec ses quatre joueurs offensifs (je les appellerai “Fantastiques” le jour où ils le mériteront si cela arrive) et cela a été un festival d’Etienne Green dans les buts, devant Mbappé et Neymar notamment. Et puis Kolodziejczak a été expulsé pour une faute sur Mbappé qui filait vers le but et je pense que c’est surtout le fait de lever le pied sur le genou de l’attaquant français qui a pesé dans la décision de Monsieur Brisard. À 11 contre 10, Paris a monopolisé le ballon et les occasions. La domination parisienne était totale mais Messi, qui pour une fois n’était pas transparent, était en revanche d’une imprécision assez incroyable sauf sur ce joli décalage extérieur du pied pour Di Maria qui donnait enfin l’avantage au PSG. La partie semblait devoir se terminer sur ce score mais Neymar s’est donné une grosse entorse et pourrait manquer six semaines de compétition, en espérant évidemment qu’il n’y ait pas de fracture. Sorti sur une civière, il a été conspué par le public de Geoffroy-Guichard qui a fait preuve d’une immense bêtise, d’un manque de fair-play absolu et a confirmé la déliquescence du comportement de certains dans les tribunes. On revient donc à l’imprécision de l’Argentin qui a été évidemment réelle, mais sachant que la Pulga termine quand même le match avec trois passes décisives, ce n’est pas facile de juger sa prestation… », a détaillé le journaliste de Pierrot le foot, qui sait que Messi n’est pas encore à son top niveau à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page