Pierre Ménès

PSG : Pierre Ménès voulait une sanction plus lourde contre Neymar

Expulsé pour un mauvais geste sur le Marseillais Alvaro Gonzalez lors du Classique dimanche, Neymar s’en est plutôt bien sorti avec la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel.

Les sanctions sont tombées mercredi soir. Pendant son match de Ligue 1 remporté face à Metz (1-0), le Paris Saint-Germain apprenait les punitions infligées à ses joueurs fautifs lors du Classique perdu contre l’Olympique de Marseille (1-0). Ainsi, le latéral gauche Layvin Kurzawa a écopé d’une suspension de six matchs, contre seulement trois rencontres dont une avec sursis pour ses coéquipiers Leandro Paredes et Neymar, coupable d’un mauvais geste sur le défenseur central marseillais Alvaro Gonzalez. Une double décision trop généreuse aux yeux de Pierre Ménès qui, pour une fois, n’a pas du tout défendu les hommes de Thomas Tuchel. Au contraire !

« J’aurais mis plus à Neymar et à Paredes »

« Clémentes les sanctions de PSG-OM. J’aurais mis plus à Neymar pour l’ensemble de son œuvre et à Paredes pour sa préméditation sur Payet. Le reste me semble juste », a estimé le journaliste de Canal+ sur Twitter, avant de répondre à un internaute persuadé que l’attaquant brésilien est ciblé depuis son arrivée en Ligue 1. « Ça je suis d’accord mais faut pas oublier qu’il est souvent expulsé et que ça compte à la commission », a répondu Pierre Ménès, conscient que l’ancien joueur du FC Barcelone a tendance à se retrouver dans les mauvais coups. Pour rappel, Neymar a dénoncé des insultes racistes d’Alvaro Gonzalez, à qu’il aurait tenu des propos homophobes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page