Pierre Ménès

PSG : Sans Neymar ni Mbappé, c’est mission impossible pour Pierre Ménès

Sous pression, le Paris Saint-Germain est revenu de son déplacement à Lille avec le point du match nul (0-0).

Un score nul et vierge qui aurait pu tourner en la faveur des Parisiens. Dominateur, avec 69 % de possession de balle et huit tirs, le club de la capitale n’a toutefois pas réussi à trouver la faille dans la défense lilloise. Malgré tout, Paris s’est bien racheté une semaine après sa déconvenue contre l’OL au Parc des Princes (0-1). Troisième du championnat à une unité du LOSC et de Lyon, le PSG est donc toujours en course pour le titre honorifique de champion d’automne, à une journée de la fin de l’année 2020. Déjà une bonne nouvelle en soit, d’après les dires de Pierre Ménès.

« La prestation parisienne a quand même marqué les esprits »

« L’information brute de la soirée, c’est que Lille a repris la tête du classement à Lyon, à la différence de buts. Mais le PSG, qui pouvait se retrouver à 4 points du LOSC, reste à un point. Et je pense que la prestation parisienne, dans des circonstances une nouvelle fois épouvantables avant et pendant la rencontre, a quand même marqué les esprits. On a vu qu’en termes de maturité et de qualité technique globale, les Parisiens étaient au-dessus. Ils ont eu beaucoup plus de situations de marquer que les Lillois. Les Nordistes n’ont pas existé sur le plan offensif. Alors que leur attaque fait vibrer depuis le début de la saison. Évidemment, sans Neymar et avec un Mbappé qui n’a même pas joué un quart d’heure, c’était difficile d’être efficace. Kean a essayé, mais n’a pas eu de réussite et Di Maria, s’il a montré du mieux, était encore loin du grand Di Maria. À l’inverse, Marquinhos, Verratti et Rafinha sont tous trois à créditer d’un grand match. Paris déplore trois nouveaux blessés en cours de match, Kimpembé sur l’action de son tacle, Kurzawa en situation offensive et Florenzi sur une action où Kehrer tacle Bamba. Rien de nouveau sous le soleil : cette équipe est au bout du rouleau physiquement et la coupure, même si elle est courte, va lui faire un bien énorme. Les Parisiens vont avoir au moins cinq jours de vacances et cinq jours d’entraînement. Au final, c’est un 0-0 mais sur ce match, Paris m’a semblé nettement supérieur à une équipe de Lille un peu décevante », a lancé le journaliste de Canal+, qui pense que le groupe de Thomas Tuchel va revenir en meilleure forme en 2021 après la trêve des fêtes de fin d’année.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page