Presse

ASSE : Denis Balbir enfonce déjà Ignacio Ramirez

Seule recrue du mercato estival au sein de l’AS Saint-Etienne, le buteur uruguayen Ignacio Ramirez peine pour l’instant à faire l’unanimité…

Si Saint-Etienne passe une trêve internationale plutôt paisible, grâce au bon match nul acquis dans le derby contre l’OL le 3 octobre dernier (1-1), l’ASSE reste quand même en crise. Toujours dernière de la Ligue 1, avec zéro victoire depuis le début de la saison, l’équipe de Claude Puel est clairement dans le mal. En manque de talent dans les deux surfaces, le club du Forez ne peut pas vraiment compter sur un avant-centre décisif. Puisqu’Ignacio Ramirez, arrivé dans les dernières heures du mercato d’été en provenance d’Uruguay, n’a pas encore répondu présent. Avec 107 minutes de jeu au compteur et zéro but, le joueur de 24 ans connaît effectivement un départ compliqué à Saint-Etienne. Pas de quoi rassurer Denis Balbir.

« Ramirez peut toujours nous faire mentir… »

« On ne passe pas facilement d’un continent à un autre sans aucune adaptation. Forcément, c’est difficile. Malgré tout, son faible temps de jeu me semble illogique : soit on prend quelqu’un pour apporter quelque chose rapidement, soit on ne fait venir personne. Aujourd’hui, quand on pense à Ignacio Ramirez, on est dans l’interrogation. C’est compliqué de mettre un joueur en confiance sans l’aligner. S’il n’est pas aligné, c’est qu’il y a de bonnes raisons. S’il y a de bonnes raisons, c’est que les retours sont négatifs à son sujet. Dans ce cas-là, pourquoi l’avoir pris ? Pourquoi Ignacio Ramirez est à Saint-Etienne ? C’est toujours un grand danger de prendre quelqu’un dans des dernières secondes du mercato. Surtout sans l’avoir supervisé. Sur le dossier de l’attaquant, il y a surtout eu un vrai manque d’anticipation. L’excuse des finances, je peux l’entendre mais qu’on ne vienne pas me dire aujourd’hui qu’en réfléchissant en amont il n’était pas possible de se faire prêter un attaquant qui connaisse la Ligue 1. Ignacio Ramirez, c’était un énorme pari et pour l’instant, il paraît surtout trop risqué voir raté. Maintenant il reste encore pas mal de matchs et Ramirez peut toujours nous faire mentir… », a lancé le consultant de But FC, qui se demande pourquoi l’ASSE n’a pas foncé sur M’Baye Niang, parti à Bordeaux au cours des dernières semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page