Presse

ASSE : Khazri sauveur des Verts, Denis Balbir remercie Puel

Dimanche, lors de la 32e journée de Ligue 1, l’AS Saint-Etienne n’a fait qu’une bouchée des Girondins de Bordeaux (4-1). Une victoire provoquée par Wahbi Khazri.

Placardisé en début de saison par Claude Puel, Wahbi Khazri a retrouvé des couleurs au meilleur des moments pour le club du Forez. Auteur de cinq buts lors des quatre derniers matchs de l’ASSE en L1, l’international tunisien a tout simplement permis à son équipe de se sauver avant le sprint final. Treizième du championnat, avec neuf points d’avance sur le barragiste nîmois, Sainté peut même viser la première partie de tableau, sachant que Metz n’a que trois unités d’avance. Mais si cela est possible, c’est parce que les Verts ont enchaîné deux victoires de suite en L1 face à Bordeaux dimanche. Un exploit qui n’était plus arrivé depuis longtemps. Et pour celui-ci, Claude Puel peut remercier Khazri, auteur d’un triplé dans le Chaudron. Une prestation XXL de la part de l’attaquant de 30 ans saluée par Denis Balbir.

« Khazri a tout simplement maintenu Saint-Etienne »

« Sur le match de Bordeaux, il convient de mettre en avant Wahbi Khazri, auteur d’un triplé. Il avait déjà été décisif à Angers et à Nîmes. Cette saison, Khazri a tout simplement maintenu Saint-Etienne. Entre lui et le petit Green qui sort le penalty à Nîmes, Saint-Etienne a pu compter sur des joueurs qui ont répondu présents dans les grands tournants de la saison. Dans cette fin de saison, Wahbi Khazri a pris conscience de ses qualités. Je veux bien qu’on critique Claude Puel et qu’on se montre ironique sur ses choix du début de saison avec notamment la mise à l’écart du Tunisien. Reste que l’attaquant des Verts n’avaient pas tout fait bien. En plus de faire partie des plus gros salaires, Khazri a quand même démarré la saison en méforme totale, blessé et en surpoids. Il était dans un manque de régularité et de travail. Son entraîneur l’a piqué. C’est tout à l’honneur de Khazri de s’être remis en question. On le voit bien aujourd’hui, il a changé. Il est plus affûté. Peut-être qu’il doit aussi à Claude Puel le fait d’avoir à nouveau sa chance et d’être dans sa forme actuelle. Aujourd’hui, il fait partie des joueurs indispensables », a lancé le consultant de But, qui espère que l’ASSE fera un résultat à Paris le week-end prochain, histoire de s’offrir un joli cadeau de fin de saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page