Presse

ASSE : Kombouaré, l’exemple à suivre pour Dupraz

Bon dernier du championnat de France durant cette trêve hivernale, le club de Saint-Etienne va devoir faire un petit exploit en 2022. Une mission confiée à Pascal Dupraz.

Pour l’instant, le premier bilan de Pascal Dupraz à la tête de l’ASSE est mi-figue mi-raisin. Puisqu’après avoir réussi sa grande première contre Lyon-Duchère (N2) en Coupe de France (1-0), le technicien français a connu la défaite face à Nantes en Ligue 1 (0-1). Un revers qui a plongé Sainté dans la panade, à la dernière place du championnat, avec cinq points de retard sur le premier non-relégable, à savoir Bordeaux. Dès le début du mois de janvier, les Verts vont donc devoir retrousser leurs manches pour sauver le club de la relégation en L2. Pas de quoi faire peur à Dupraz, qui en a connu d’autres. Mais l’ancien coach de Caen n’y arrivera que s’il suit les traces d’Antoine Kombouaré, l’entraîneur qui a sauvé Nantes la saison passée. C’est en tout cas l’avis de Denis Balbir.

Kombouaré, « le parfait exemple pour Pascal Dupraz »

« Tout le monde connait l’amour que je porte à l’AS Saint-Etienne, et je ne cache pas mon estime pour Antoine Kombouaré. En voyant Nantes s’imposer sur le terrain des Verts, j’ai mesuré la chance qu’a le club nantais d’être allé chercher Antoine il y a un peu moins d’un an. Et je vois en lui le parfait exemple pour Pascal Dupraz. Kombouaré a complètement redressé les Canaris. Avant son arrivée, la situation était très compliquée, très tendue. Sportivement, mais aussi avec une guerre entre la direction et les supporters. C’est presque une photocopie de ce qui se passe à Saint-Etienne aujourd’hui. La situation des Verts me semble même encore plus compliquée que celle des Canaris il y a un an. Pascal Dupraz, je ne le connais pas assez pour me prononcer sur lui. Il a cette image du sauveur, avec le souvenir de ce qu’il a réussi à Toulouse, mais ça s’est moins bien passé à Caen. Je le vois plus comme un coach de mission alors que Kombouaré est plus bâtisseur. Les deux sont dans l’humain, ils sont proches des joueurs. Ils n’hésitent pas à faire des entretiens individuels, ils sont dans l’échange. Pour Saint-Etienne, c’est peut-être ce qui avait manqué avec Claude Puel. C’est ce qu’il n’avait pas su faire. J’ai longtemps été un fervent défenseur de Claude mais il faut reconnaître qu’il y a eu beaucoup d’erreurs. Le contexte là-bas est tel qu’un maintien serait un exploit pour Dupraz. Il ne pourra y arriver qu’avec un bon Mercato. Sinon, j’ai bien peur que ce soit déjà plié », a lancé le consultant de But, qui sait que la mission de Dupraz sera de toute façon difficile du côté du Chaudron.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page