Presse

ASSE : La recrue Retsos a un défaut qui ne passera pas inaperçu

Pour compenser le départ de Wesley Fofana à Leicester City, l’AS Saint-Etienne a misé sur le Grec Panagiotis Retsos, totalement méconnu dans l’Hexagone.

Ce n’était clairement pas le plan prévu par l’AS Saint-Etienne. Et encore moins par Claude Puel. Contrairement à sa direction, l’entraîneur et manager de l’AS Saint-Etienne n’avait aucune envie de transférer Wesley Fofana, peu importe le montant proposé par Leicester City. Le pur produit stéphanois s’est finalement envolé et pour compenser son départ, les Verts auraient aimé récupérer William Saliba, pour qui les discussions avec Arsenal n’ont pas abouti dans les dernières heures du mercato. L’ASSE comptera donc sur Panagiotis Retsos (22 ans), le Grec prêté par le Bayer Leverkusen que Patrick Guillou décrit comme un défenseur central assez lent.

« C’est plus compliqué quand ça va vite »

« Les plus grands clubs européens, en Angleterre et en Espagne, souhaitaient le recruter, Cologne et Mönchengladbach aussi, a confié le spécialiste du foot allemand au Progrès. Rudi Völler (directeur sportif de Leverkusen) disait de lui : “C’est mon défenseur du futur.” Je me souviens de deux très bonnes prestations contre Leipzig et Hambourg et d’une catastrophique contre Schalke. Il est plus à l’aise à l’extérieur qu’à domicile, avec le jeu face à lui. C’est plus compliqué quand ça va vite. Droitier, il est bon dans les duels, a des qualités physiques mais souffre d’un déficit dans la lecture du jeu et la mobilité. Il a été le plus performant dans une défense à quatre en jouant axial droit et a été moins à l’aise à trois centraux. » En difficulté face à des attaquants rapides avec de l’espace dans son dos, le néo-Stéphanois risque de passer des moments compliqués en Ligue 1…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page