Presse

ASSE : Le derby contre l’OL, la dernière chance de Puel

En se faisant humilier par Nice dans le Chaudron (0-3), l’AS Saint-Etienne n’a pas fait le plein de confiance avant d’affronter l’Olympique Lyonnais dans le derby du championnat de France…

Les Verts traversent une grosse crise. Incapable de gagner le moindre match depuis le début de la saison, l’ASSE est dernière de la Ligue 1, avec trois points empochés en huit journées. Un maigre bilan alourdi samedi face à Nice, avec une cinquième défaite de rang en championnat… Le revers de trop pour les supporters, qui ont réclamé la démission de Claude Puel et le départ de la direction. Mais même si Puel n’a pris que 1,08 point par match, soit le pire bilan pour un coach ayant vécu plus de 50 rencontres sur le banc de Sainté, il ne compte pas quitter son poste. Surtout pas avant le derby contre l’OL : « Un match à part, qui tombe à pic, le match idéal pour trouver le déclic ». En tout cas, ce choc contre Lyon dimanche prochain sera décisif pour la suite de la saison de l’ASSE, comme l’explique Laurent Hess.

« Relever la tête dès dimanche contre Lyon »

« Les Verts touchent le fond, les supporters réclament des têtes et Lyon arrive ! Un derby qui arrivera deux ans après le premier match de l’ère Puel, remporté (1-0) grâce au splendide coup de tête de Robert Beric en toute fin de partie. De là à y voir un signe du destin, à imaginer que l’histoire se terminera pour Puel comme elle avait commencé, contre Lyon, malgré son salaire XXL et des finances à sec… L’avenir le dira. Un avenir qui s’assombrit chaque semaine un peu plus pour l’ASSE, sur fond de vente du club, avec des candidats qui viennent d’avoir accès à la data room, une preuve que le dossier s’accélère. L’intention des actionnaires est de passer la main avant la fin de l’année, et le timing est partagé par les acquéreurs. Cela pourrait leur permettre de renforcer l’équipe en janvier. Mais d’ici là, il faudra bien prendre des points, et relever la tête dès dimanche contre Lyon. Car sinon… », a écrit le journaliste de But, qui sait que Saint-Etienne devra monter son niveau pour bousculer le Lyon de Peter Bosz. Sinon, la bronca de Geoffroy Guichard risque de mal tourner…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page