Presse

ASSE : Puel veut virer Khazri, M’Vila et Boudebouz, Denis Balbir valide

Avant d’entamer sa première saison complète à la tête de l’AS Saint-Etienne, Claude Puel ne fait pas dans la dentelle avec ses joueurs d’expérience.

Pour la saison 2020-2021 à venir, Claude Puel veut rajeunir son groupe tout en baissant considérablement la masse salariale des Verts. Pour cela, l’entraîneur du club du Forez a décidé de mettre quatre joueurs de côté. Outre Stéphane Ruffier, blacklisté depuis quelques mois déjà, Ryad Boudebouz, Wahbi Khazri et Yann M’Vila sont aussi poussés vers la sortie pendant ce mercato estival. Une liste noire plus ou moins validée par Denis Balbir du côté de l’ASSE.

« Ce n’est pas forcément une grosse surprise »

« Claude Puel a pris une décision tranchée avec Wahbi Khazri, Yann M’Vila et Ryad Boudebouz. Il leur a signifié qu’il ne comptait plus sur eux. Je comprends que certains fans puissent être choqué de la méthode, mais ce n’est pas mon cas. À mes yeux, ce n’est pas forcément une grosse surprise. C’était déjà dans les tuyaux dès la fin de saison dernière. Au delà du cas Stéphane Ruffier, on avait eu certains échos concernant ces trois joueurs. On savait que Yann M’Vila n’offrait plus toutes les garanties pour être indiscutable. Même si Ryad Boudebouz a inscrit le but libérateur qui nous a amené au Stade de France, il sortait d’une saison au rendement globalement décevant. Pour Wahbi Khazri, il y a aussi eu beaucoup de déception après l’exercice 2019-20. Je pense que Claude Puel a senti un relâchement chez ces joueurs-là au niveau de l’entraînement et de la préparation physique. Pour deux d’entre eux, on les a quand même vu nettement moins performants après que leur contrat a été prolongé. Peut-être que le staff a estimé qu’ils avaient manqué de sérieux et vivaient un peu trop sur leurs acquis. Les matchs de préparation sont passés par là. Aucun n’est vraiment sorti du lot durant cette période alors que certaines recrues et certains jeunes ont montré le bout de leur nez. On reste dans la politique de Claude Puel qui met en place une concurrence d’égal à égal entre les joueurs. Il ne compte pas sur les joueurs qu’il n’estime pas assez concernés ou dans un certain confort financier. Si l’on se fie aux matchs de préparation, c’est un peu plus dur pour Ryad Boudebouz, qui a plutôt été performant (3 buts), que pour les deux autres. Je ne sais pas ce qui a motivé ce choix. Etait-il déjà acté avant la saison ? Fallait-il faire la place pour un jeune (Aouchiche) ? Ou y avait-il un autre problème ? Une histoire de clan, de personnalité au delà du sportif ? On n’est pas dans le secret du vestiaire. On ne sait pas s’il n’y a pas des soucis de comportement des uns vis-à-vis des autres, des trois cités vis-à-vis du groupe. N’y a-t-il pas un problème plus insidieux que le simple rendement sportif et financier ? On ne connaît pas réellement les motivations de Claude Puel à mettre ces trois joueurs dans la charrette », a lancé, sur But, le journaliste, qui pense donc que Puel a raison de faire le ménage dans son effectif, ne serait-ce que pour assainir les finances de l’ASSE en cette période de crise du coronavirus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page